1 min de lecture Prisons

Prisons : le contrôleur favorable à l'autorisation des téléphones portables

Le nouveau contrôleur général des prisons a pris position pour une autorisation des téléphones portables en prison.

La prison d'Orléans (Loiret) le 18 août 2009. (Archives)
La prison d'Orléans (Loiret) le 18 août 2009. (Archives) Crédit : AFP / ALAIN JOCARD
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Autoriser l'usage des téléphones portables aux détenus pourrait leur permettre de maintenir les liens familiaux et limiter la récidive. Le nouveau Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan, s'est prononcée jeudi 17 juillet en faveur de la levée de leur interdiction en milieu carcéral, sous réserve de limiter leur usage à quelques numéros seulement.

"Je pense que cela peut être utilisé, sous réserve, bien sûr, qu'un certain nombre de numéros (seulement) soient utilisés", afin de favoriser "le maintien des liens familiaux". "C'est cela qu'il faut avoir en ligne de mire", a fait valoir, sur France Inter, Adeline Hazan, nommée officiellement Contrôleur mercredi en Conseil des ministres.

Faire en sorte que les détenus ne coupent pas les ponts avec leur environnement

Adeline Hazan
Partager la citation

Pour elle, il faut "faire en sorte que les détenus ne coupent pas les ponts avec leur environnement de façon à préparer dans de meilleures conditions leur sortie et de donc de prévenir les risques de récidive".

À lire aussi
Nicole Belloubet, la ministre de la Justice, le 24 octobre 2018 Nicole Belloubet
Seuil d'irresponsabilité pénale à 13 ans : quel est le projet de Belloubet ?

Interrogée sur les saisies massives de téléphones portables au centre pénitentiaire des Baumettes (Marseille), évoquées par son prédécesseur, Jean-Marie Delarue, Adeline Hazan a estimé que "cela (prouvait) bien que l'interdiction ne (servait) pas à grand-chose".

Son prédécesseur avait ouvert le débat

Les téléphones portables sont aujourd'hui interdits aux détenus, qui ont néanmoins accès à des téléphones fixes, souvent situés dans les coursives de leur établissement. Les conversations sur ces postes fixes sont susceptibles d'être écoutées par le personnel pénitentiaire pour des raisons de sécurité.

Jean-Marie Delarue a, à de nombreuses reprises, pris position pour l'autorisation, sous certaines conditions, des téléphones portables en détention, une mesure qui rencontre l'opposition de plusieurs syndicats pénitentiaires. "La question des téléphones portables est une question qui est posée, donc je reprendrai ce débat", a annoncé Adeline Hazan.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prisons Syndicats Prisonnier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773268397
Prisons : le contrôleur favorable à l'autorisation des téléphones portables
Prisons : le contrôleur favorable à l'autorisation des téléphones portables
Le nouveau contrôleur général des prisons a pris position pour une autorisation des téléphones portables en prison.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/prisons-le-controleur-favorable-a-l-autorisation-des-telephones-portables-7773268397
2014-07-17 09:33:25
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MjQjHR60bzfAZCHIAc4DHQ/330v220-2/online/image/2014/0606/7772458125_000-par2722351.jpg