2 min de lecture Faits divers

Prise d'otages à Blagnac : ce que l'on sait du forcené

Un mineur de 17 ans, qui se revendique des "gilets jaunes", a pris en otage plusieurs femmes dans un tabac-presse de Blagnac, à l'ouest de Toulouse. Si les otages ont toutes été libérées, le forcené reste retranché.

Blagnac près de Toulouse, France
Blagnac près de Toulouse, France Crédit : RTL
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
et Sarah Duhieu

Un jeune homme de 17 ans, qui se revendique du mouvement des "gilets jaunes", a retenu durant plusieurs heures quatre femmes en otage dans un bar-PMU de Blagnac, près de Toulouse ce mardi 7 mai. Si les quatre otages ont été libérées, le forcené est toujours retranché dans le commerce.

Selon une source policière l'homme, coiffé d'un casque de moto, a tiré deux fois à l'arrivée des policiers, qu'il a lui-même appelé pour les informer de sa prise d'otages, avant de baisser le rideau du magasin. 

Le suspect, connu des services de police, a pris en otage vers 16h20  "la patronne et des employées" du bar. L'une d'entre-elles a été libérée vers 19h30 et les trois autres, ligotées, ont été libérées après 20 heures.

À lire aussi
Un appel à témoins avait été lancé pour retrouver l'identité de "Monsieur 13 août" Marseille
Marseille : "Monsieur 13 août", toujours amnésique, aura bientôt une nouvelle identité

"Il a tiré deux fois en l'air depuis le début de la prise d'otages", a indiqué une source proche du dossier, ajoutant que le jeune homme a déclaré qu'il attaquerait les forces de l'ordre si elles tentaient d'intervenir. "Il n'y a pas de suspicion terroriste, ce n'est pas évoqué", a cependant indiqué la mairie de Blagnac. 

Le suspect, "bras armé des gilets jaunes", aurait agi "pour notre bien"

L'adolescent suspecté d'être à l'origine de la prise d'otages est un jeune homme de 17 ans résidant à Blagnac. Ce dernier est connu des services de police pour des faits de droit commun, des violences sur les forces de l'ordre ainsi que des vols. Il avait été interpellé le 15 février dernier dans le cadre du mouvement des "gilets jaunes", ce qui lui a valu d'être poursuivi pénalement. Selon une source proche de l'enquête, il "aurait revendiqué être le 'bras armé des gilets jaunes'".

Un témoin affirme avoir vu le jeune homme pénétrer dans l'établissement "avec un casque sur la tête", équipé d'une "caméra type GoPro accrochée sur le torse" précisant que "son visage n'était pas dissimulé". "Il nous a dit que c'était pour notre bien", raconte-t-il encore.  

Un testament retrouvé au domicile du jeune homme

Une source policière du Figaro affirme que les enquêteurs ont retrouvé un testament, sans lien apparent avec un quelconque mobile terroriste, au domicile du preneur d'otages, à Blagnac. Le jeune malfaiteur se dit "désolé d'avoir fait ça", et justifie son acte par le fait qu'il ferait "tout pour que les 'gilets jaunes' gagnent leur bataille". Un courrier dans lequel le jeune homme écrit que ses agissements n'iraient "pas au-delà de ce côté spectaculaire".  

Le forcené armé reste retranché dans le bar

Le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzeari, a affirmé lors d'un point presse que malgré la libération des otages, déclarées "saine et sauves", le jeune suspect demeure retranché "dans la partie commerciale" du bar-PMU. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Otages Bar
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797582309
Prise d'otages à Blagnac : ce que l'on sait du forcené
Prise d'otages à Blagnac : ce que l'on sait du forcené
Un mineur de 17 ans, qui se revendique des "gilets jaunes", a pris en otage plusieurs femmes dans un tabac-presse de Blagnac, à l'ouest de Toulouse. Si les otages ont toutes été libérées, le forcené reste retranché.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/prise-d-otages-a-blagnac-ce-que-l-on-sait-du-forcene-7797582309
2019-05-07 21:53:42
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9VgweSUb7tS9whlbYHrcnw/330v220-2/online/image/2019/0507/7797581773_blagnac-pres-de-toulouse-france.png