1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Poignardé au milieu de la piste de danse sans que personne ne s'en aperçoive
1 min de lecture

Poignardé au milieu de la piste de danse sans que personne ne s'en aperçoive

Le mystère demeure autour de la mort fin décembre d'un jeune de 18 ans poignardé sans aucune raison apparente dans une discothèque bretonne. 17 experts sont mobilisés pour identifier le tueur.

Deux gendarmes (images d'illustration)
Deux gendarmes (images d'illustration)
Crédit : AFP/LOIC VENANCE
Un jeune sans histoires poignardé en boîte de nuit sans que personne ne s'en aperçoive
01:28
Jean-Alphonse Richard & James Abbott

Au milieu de la nuit du 20 décembre 2014, Pierre Baron, 18 ans, s'effondre aux abords de la piste de danse de la boîte de nuit "Le Bacardi" à Callac (Côtes d'Armor). Tout le monde croit à un malaise, mais le jeune homme a été poignardé sans que personne ne s'en aperçoive

Transporté à l'extérieur de l'établissement, il décédera peu de temps après avoir reçu ce qui pourrait être un coup de couteau ou de tournevis. L'affaire avait provoqué une très vive émotion dans la région, alors que les enquêteurs tentent toujours de déterminer qui a réalisé cet acte.

De grands moyens sont mobilisés pour élucider ce meurtre sans mobile apparent avec une équipe de dix sept gendarmes de la brigade de Guingamp. Il n'y aucun témoin malgré les cinq à six cent personnes qui dansaient cette nuit là au "Bacardi".

Les caméras de surveillance scrutées par les gendarmes

L'étudiant en BTS agriculture n'avait jamais fait parler de lui et on ne lui connaissait pas d'ennemi. Cet acte pourrait être la résultante d'une altercation, même si personne n'a rien remarqué, ou d'un geste totalement gratuit.

À écouter aussi

Les enquêteurs essaient donc d'identifier toutes les personnes qui se trouvaient dans la boite de nuit ce soir-là. Les images des caméras de surveillance, les photos, les vidéos tournées avec des téléphones portables, sont toutes étudiées. Les enquêteurs le savent, c'est désormais un détail qui permettra d'éclairer l'énigme de la discothèque.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/