1 min de lecture Faits divers

Perpignan : un homme de près de 300 kilos bloqué chez lui sera évacué en septembre

Allongé au sol depuis des mois parmi les détritus dans une minuscule pièce délabrée, c'est son frère qui lui apporte à manger, ainsi que quelques serviettes humides pour tenter de se nettoyer.

Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales
Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales Crédit : RTL.fr
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

C'est une évacuation d'urgence pour un homme en obésité morbide en danger. À Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, un homme de 52 ans de près de 300 kilos et son frère ont signé ce mardi 4 août un protocole d'évacuation rapide proposé par la préfecture. Selon les informations de la préfecture communiquées à L'Indépendant, l'opération est "programmée pour septembre". Un mois sera en effet nécessaire à sa préparation.

C'est une lueur d'espoir pour Alain, qui vit cloué au sol du fait de ses 300 kilos environ dans son petit appartement et au milieu des détritus depuis maintenant six mois. Depuis qu'il est tombé sans être capable de se relever, c'est son frère qui lui apporte à manger, ainsi que quelques serviettes humides pour tenter de se nettoyer.  "Qu'ils m'emmènent. Qu'ils me sortent de là. Mais ils disent qu'ils ne peuvent rien faire en raison de ma forte corpulence", se désolait-il en juillet dernier.

Son évacuation est délicate car elle présente un risque sanitaire très important au vu de la stagnation lipidienne sévère et des œdèmes dont souffre Alain, immobilisé depuis très longtemps, et pour lequel le moindre mouvement pourrait être très dangereux. En raison de son obésité, il devra être évacué sur un brancard spécifique en position assise depuis le premier étage du bâtiment délabré dans lequel il vit. 

Des travaux dans son appartement pour l'évacuer

Afin de le sortir de son appartement, des travaux seront nécessaires et il faudra notamment étayer le plancher, agrandir la fenêtre, évacuer les déchets accumulés dans le logement et prévoir la manœuvre des engins de levage et de l’ambulance au vu de l’étroitesse de la rue. Si tout se déroule comme prévu, selon L'Indépendant, Alain sera ensuite conduit à l'hôpital, puis dans un centre de réadaptation et de nutrition pour plusieurs mois. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Perpignan Pyrénées-Orientales
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants