1 min de lecture Maroc

Pau : un étudiant marocain expulsé deux semaines avant ses examens

Un étudiant marocain à l'université de Pau, a été arrêté et expulsé lundi 30 avril. Il devait passer les examens pour valider sa licence deux semaines plus tard.

Un centre de rétention administrative (illustration)
Un centre de rétention administrative (illustration) Crédit : JOEL SAGET / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

Il devait passer ses examens pour valider sa licence deux semaines plus tard. Cet étudiant marocain à l'université de Pau (Pyrénées-Orientales), a été arrêté et expulsé lundi 30 avril. Il étudiait depuis cinq ans en France. Sans papiers, il avait reçu une obligation de quitter le territoire français (OQTF) il y a un an mais espérait pouvoir valider sa licence. 

Son conseil assurai que sa réussite aux derniers examens et son passage en troisième année d’université rendaient "l’OQTF anachronique et décalée". Pour l'État, son parcours universitaire mouvementé - il s'est réorienté après avoir commencé un cursus à Toulouse - a justifié l'OQTF.

Il a été interpellé chez lui, lundi 30 avril à l'aube. Il a simplement eu le temps de prendre quelques affaires : brosse à dents, déodorant, portefeuille et téléphone portable, raconte-t-il à France Bleu Béarn. "Je me suis dit 'au pire je vais aller en garde à vue ou en centre de rétention, et mes amis me ramèneront mes affaires'".

Mais il a été placé en centre de rétention à Hendaye et expulsé le soir même vers Casablanca, au Maroc. "Si je n'avais pas eu l'assistance de mes amis, de gens que je connais, j'aurais dormi à la rue", affirme-t-il à France Bleu Béarn.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maroc Migrants Expulsions
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants