1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Pas-de-Calais : jugé pour avoir volé 23 iPods cachés dans un baril de lessive
1 min de lecture

Pas-de-Calais : jugé pour avoir volé 23 iPods cachés dans un baril de lessive

Le voleur alcoolique et ancien toxicomane voulait rembourser ses dettes avec ces appareils électroniques.

L'iPod nano d'Apple
L'iPod nano d'Apple
Crédit : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Michael Ducousso

À 43 ans, Omar Boumadane comparaissait devant la justice du Pas-de-Calaise pour le vol de 23 iPod, le 13 août. Ce soir-là, il avait tenté de cacher son butin dans un baril de lessive pour franchir la sécurité du magasin Auchan de Saint-Martin Boulogne. Un petit manège vite découvert par l'employée d'une caisse libre service.

Déféré devant le tribunal, l'homme qui a admis les faits dès son arrestation présentait un profil bien particulier. Se décrivant lui-même comme un ancien toxicomane et un alcoolique, il a expliqué aux juges avoir agi pour rembourser ses dettes. Comme le rapporte La Voix du Nord, l'accusé a déclaré : "Je voulais acheter de la bière mais en passant devant la vitrine où sont placés les Apple, j'ai vu que la porte était ouverte. Je n'ai pas réfléchi. Il faut dire que je dois de l'argent à une personne qui n'est pas facile et j'ai passé un sale quart d'heure lors de notre dernière rencontre".

Un casier judiciaire déjà chargé

Le créancier d'Omar Boumadane ne semble pas être tendre, mais il n'est pas à l'origine de l'état dans lequel l'accusé s'est présenté devant le tribunal. Face à son visage marqué et sa béquille, la présidente du tribunal lui a demandé qui lui avait fait ça et l'homme a répondu : "J'étais ivre et j'ai fait une chute sur le trottoir". Le genre de mésaventures qui ne plaide pas en faveur d'Omar, dont le casier judiciaire est déjà bien chargé, avec 27 mentions.

À l'issue de l'audience, le 22 septembre, la substitut du procureur a réclamé une peine de 8 mois de prison dont 4 mois avec sursis. Elle aussi demandé la révocation à hauteur de 4 mois d'un précédent sursis et le maintien en détention. Le tribunal a finalement décidé de porter la révocation à 5 mois, mais n'a pas ordonné le maintien en détention.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/