1 min de lecture Faits divers

Parvis Georges-Marchais débaptisé : sa veuve attaque en justice

Après la décision de la municipalité UMP de Villejuif de débaptiser le parvis Georges-Marchais, Liliane Marchais a déposé une requête.

Liliane et Georges Marchais, en février 1975 à Mougins (archives).
Liliane et Georges Marchais, en février 1975 à Mougins (archives). Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La veuve de Georges Marchais a déposé une requête devant le tribunal administratif de Melun après la décision de la municipalité UMP de Villejuif de débaptiser le parvis Georges-Marchais, a-t-elle annoncé dans une lettre adressée au maire ce mercredi 25 février.

"Alors que nos concitoyens demandent à leurs élu(e)s de créer les conditions du 'vivre ensemble', de trouver des solutions rapides à la crise, d'améliorer leur quotidien, vous semblez persister à vous acharner sur un homme, une histoire, qui ne vous conviennent pas", s'indigne Liliane Marchais dans ce courrier.

En décembre dernier, le conseil municipal de Villejuif, fief communiste depuis 1925 pris par l'UMP Franck Le Bohellec aux dernières élections, a voté une délibération remplaçant le parvis Georges-Marchais par le parvis Georges-Mathé, célèbre cancérologue gaulliste.

Les deux familles unies

"Cette opposition n'a aucun sens et les deux familles la refusent", poursuit la veuve du célèbre dirigeant communiste. Elle rappelle que l'épouse du médecin souhaite également "qu'une solution soit trouvée pour honorer les deux Georges et rassembler ainsi toutes les sensibilités françaises".

À lire aussi
CARTE MIREMONT faits divers
Haute-Garonne : une femme accouche dans la rue, son bébé décède

Face au silence de la mairie, Liliane Marchais indique avoir, "avec ses enfants", déposé une requête le 17 février devant le tribunal administratif de Melun en Seine-et-Marne. Elle a également écrit au préfet du Val-de-Marne pour s'indigner, et le préfet a demandé au maire de Villejuif de "trouver un compromis acceptable avec les deux familles".

Le parvis Georges-Marchais longe l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif, où Georges Mathé avait accompli presque toute sa carrière. Le lieu avait été baptisé du nom de l'ancien dirigeant communiste par l'ex maire PCF Claudine Cordillot en mai 2013.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Justice Val-de-Marne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776753211
Parvis Georges-Marchais débaptisé : sa veuve attaque en justice
Parvis Georges-Marchais débaptisé : sa veuve attaque en justice
Après la décision de la municipalité UMP de Villejuif de débaptiser le parvis Georges-Marchais, Liliane Marchais a déposé une requête.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/parvis-georges-marchais-debaptise-sa-veuve-attaque-en-justice-7776753211
2015-02-25 20:50:46
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-qZXWoDjoPScI1MaK8fYTQ/330v220-2/online/image/2015/0225/7776753319_000-sapa971116986860-1.jpg