1 min de lecture Paris

Paris : une femme en niqab provoque l'arrêt du trafic sur le périphérique

L'automobiliste fichée S qui a fui un contrôle de police est assignée à résidence dans l'Yonne depuis la mise en place de l'état d'urgence.

Des voitures sur le périphérique
Des voitures sur le périphérique Crédit : AFP / Archives, Kenzo Tribouillard
Michael Ducousso Journaliste

Le périphérique parisien a été coupé en deux pendant plus de trois quarts d’heure, mardi 24 mai, entre la porte de Pantin et celle d'Aubervilliers. Les policiers avaient interrompu la circulation pour interpeller une jeune femme en niqab assignée à résidence et fichée S.

D'après le Parisien, la femme avait refusé de stopper son véhicule lors d'un contrôle de police sur l'A6, au sud de Paris. Son immatriculation a alors été envoyée sur les ondes de la police afin qu'elle soit retrouvée. Elle a finalement été rattrapée dans le nord de la capitale où les policiers ont dû couper la circulation, provoquant ainsi une énorme bouchon sur le périphérique. La crainte des autorités était que la voiture dans laquelle la femme en niqab se trouvait seule soit piégée. Ainsi, après avoir fermé la circulation, l'état-major de la préfecture de police de Paris a envoyé une équipe de démineurs qui n'ont finalement pas trouvé d'engin explosif.

À 29 ans, cette femme est assignée à résidence dans l'Yonne depuis l'instauration de l'état d'urgence, en novembre dernier. Fichée S pour "atteinte à la sûreté de l'État", elle a été placée en garde à vue et une enquête a été ouverte par la police parisienne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Islamisme Périphérique parisien
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants