1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Paris : des bouteilles d'essence retrouvées sous plusieurs camions Lafarge
1 min de lecture

Paris : des bouteilles d'essence retrouvées sous plusieurs camions Lafarge

Des bouteilles d'essence reliées à un "dispositif d'allumage rudimentaire" ont été découvertes jeudi 5 octobre sous un camion du cimentier franco-suisse Lafarge dans le 19e arrondissement de Paris.

Le groupe français Lafarge (illustration)
Le groupe français Lafarge (illustration)
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Des bouteilles d'essence, reliées à un "dispositif d'allumage rudimentaire", ont été découvertes jeudi matin au nord-est de Paris (XIXe arrondissement). Elle avaient été placées dans la nuit, sous plusieurs camions du cimentier Lafarge, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.

"Ce sont des ouvriers qui ont découvert les bouteilles à l'occasion de leur prise de service jeudi matin", a précisé une source proche de l'enquête. Les démineurs du laboratoire central de la préfecture de police se sont immédiatement rendus dans cette cimenterie au Nord-est de Paris, qui borde le canal de l'Ourcq et le boulevard périphérique porte de Pantin. Un périmètre de sécurité a été mis en place. 

D'après nos informations, les malfaiteurs avaient essayé de déclencher une explosion à l'aide d'un allume barbecue, mais n'y sont pas parvenus, laissant les bouteilles d'essence sur place. L'enquête a été confiée au deuxième district de la police judiciaire (2e DPJ) de Paris. Et si le parquet antiterrorisme n'a pas été saisi, il convient de rappeler que le groupe Lafarge a passé un accord avec le groupe terroriste Daesh, a révélé Le Monde en 2016.

Cette découverte intervient après celle de bonbonnes de gaz équipées d'un dispositif de mise à feu dans un immeuble du 16e arrondissement de Paris dans la nuit de vendredi à samedi. "Le système d'allumage découvert sous les camions, rudimentaire, n'a a priori rien à voir avec celui découvert sur les bonbonnes de gaz dans le 16e arrondissement", a ajouté une source proche de l'enquête.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/