1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Orages : une femme décède écrasée sous un arbre
1 min de lecture

Orages : une femme décède écrasée sous un arbre

De violents orages dans le Sud-Ouest ont provoqué des dégats matériels ainsi que le décès d'une jeune femme, écrasée par un arbre.

Un orage (illustration)
Un orage (illustration)
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Les orages d'une violence extrême dans certains départements du Midi-Pyrénées ont fait un mort, au moins un blessé et causé d'importants dégâts matériels dans trois départements tandis que le mauvais temps se déplaçait lundi 31 août au soir vers l'est, selon un premier bilan établi par les pompiers. Selon Météo France, le temps agité dominera mardi l'est du pays avec des averses soutenues et localement de l'orage sur PACA, Rhône-Alpes, Bourgogne, Champagne, Franche-Comté et Alsace. 

Le département le plus touché a été lundi soir le Tarn-et-Garonne (82). Une jeune femme de 29 ans a péri dans sa voiture écrasée par un arbre dans la zone de Montès tandis qu'un autre automobiliste était grièvement blessé dans un accident similaire à Castelsarrazain, selon les pompiers et la préfecture. 

Les pompiers débordés

À Montauban, la chute d'un arbre sur une cuve de 5000 litres de gaz a provoqué l'évacuation d'une quarantaine de personnes d'un immeuble tandis que 50.000 foyers se retrouvaient sans électricité, selon la préfecture du 82. Sur la A-20, un poids lourd s'est renversé dans le sens Paris-Toulouse, sans faire de victime. Deux trains étaient bloqués sur les voies à Villedieu et Montbartier. Un service de cars a été mis à la disposition des voyageurs par la  SNCF. 

Les pompiers sont intervenus une centaine de fois vers 23h et 200 autres interventions les attendaient, selon le CODIS, qui fait état d'un incendie dans une maison. Dans le Gers, une maison et un hangar ont pris feu en raison de la foudre et les pompiers ont dû intervenir tous azimuts pour dégager des arbres tombés et des inondations de caves. À Auch, le vent a soufflé atteignant plus de 100 km à l'heure. Là aussi il y a eu des coupures d'électricité, même au Codis où les pompiers se trouvaient dans le noir, en raison de la chute des poteaux électriques. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/