1 min de lecture Faits divers

Nord : 27 ans de prison pour un homme qui violait des étudiantes à Lille

Déjà condamné pour viol en 2008, l'homme était accusé d'avoir suivi les étudiantes rentrant de soirée, notamment à leur domicile.

Le symbole de la justice (illustration)
Le symbole de la justice (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

"Un braconnier en maraude" qui cherchait ses "proies" étudiantes : Erwan Gouget, 30 ans, a été condamné à 27 ans de réclusion criminelle jeudi 21 juin par la cour d'assises du Nord pour trois viols et quatre tentatives en 2011 et 2012 à Lille. 

Cet ancien pâtissier, déjà condamné pour viol en 2008, est accusé d'avoir agi suivant un mode opératoire précis : muni de gants, d'un couteau et d'un pied-de-biche, il suivait les étudiantes rentrant de soirée, notamment à leur domicile. L'avocat général avait requis 25 années de réclusion criminelle assortis de la peine de sûreté maximale. Lors de son réquisitoire il avait décrit un "prédateur" qui, la nuit, agit comme un "braconnier en maraude" cherchant sa "proie" sur son "terrain de chasse". 

Interpellé en juillet 2012 par la BAC à Lille après un refus d'obtempérer, Gouget détenait dans sa voiture un couteau, un pied-de-biche et plusieurs paires de gants. Il a été reconnu formellement par la plupart des victimes, mais depuis le début de l'enquête, il a nié l'intégralité des faits, affirmant que son ancien codétenu pourrait être l'auteur de certains faits. Celui-ci a livré mardi 19 juin à la barre un récit d'horreur, détaillant toutes les tortures qu'Erwann Gouget lui aurait fait subir pour obtenir des courriers d'aveux. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Justice Viol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants