Fil info
1 min de lecture

Nantes : le CRS change sa version des faits et parle d’un tir accidentel

INFO RTL - 3 jours après la mort du jeune Aboubakar à Nantes, le CRS qui a tiré a modifié sa version des fait alors qu’il est en garde à vue depuis jeudi midi.

Les forces de l'ordre à Nantes après une nuit d'émeutes le 4 juillet Crédit : SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
Olivier Boy & Guillaume Chieze

Il invoquait d'abord la légitime défense. Finalement il change sa version. Le CRS à l'origine de la mort d'Aboubakar, tué par un tir lors d'un contrôle de police mardi 3 juillet, argumentait que le jeune de 22 ans tentait d’échapper en voiture au contrôle et risquait de renverser un passant.
 
D’après les informations de RTL, il indique désormais avoir tiré par accident. Au cours du contrôle, le policier explique avoir cherché à interpeller Aboubakar à l’intérieur du véhicule. Un affrontement s’est alors engagé selon la nouvelle version du policier, actuellement en garde à vue. 

Il explique qu’il avait à ce moment-là la moitié du corps dans l’habitacle du véhicule, qu’il tenait son arme à la main et que le coup est parti accidentellement, blessant mortellement à la gorge Aboubakar.

Il pourrait être mis en examen dans l'après-midi. 

La rédaction vous recommande
nantes faits divers IGPN