1 min de lecture Santé

Mulhouse : la victime "a accepté la proposition du régulateur", selon le président du SAMU

Alors qu'une information judiciaire a été ouverte à la suite du décès mi-juin à Mulhouse d'une femme de 60 ans malgré l'appel de son employeur au Samu, la victime aurait en réalité accepté la proposition du régulateur, ce qui aurait acté le non-envoi des secours.

>
Mulhouse : la victime aurait accepté la proposition du régulateur du Samu Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Marion Ferrere édité par Quentin Marchal

Après l'ouverture d'une information judiciaire à la suite du décès mi-juin à Mulhouse d'une femme pour laquelle le Samu n'avait dépêché aucun véhicule malgré son appel, le président de Samu-Urgences de France François Braun, contacté par RTL, a tenu à éclaircir la situation. Il affirme en effet qu'il n'y a "aucune comparaison possible avec l’affaire de Strasbourg".

Il précise que "l'appel a été pris en compte et a duré de longues minutes" et qu'à la fin de la communication, "la femme de 60 ans a accepté la proposition du régulateur" ce qui aurait acté le non-envoi du Smur. Selon François Braun, l'enquête en cours est "normale" mais "les procédures de régulation médicales ont été respectées" selon lui.

Après cet appel, qui date du lundi 3 juin dernier, aucun coup de fil n'aurait toutefois été passé à cette femme pour s'assurer qu'elle aille mieux. Dix jours plus tard, un voisin alerté par l'odeur, fait la macabre découverte de son corps sans vie dans son lit. L'autopsie confirme ensuite qu'elle a succombé à une crise cardiaque, peu de temps après l'appel du Samu.

Alors qu'un très large mouvement de grève touche le milieu médical depuis plusieurs mois en France, le groupe hospitalier de la région de Mulhouse et Sud-Alsace est l'un des plus touché par le manque de personnel. Les grévistes signalent notamment qu'une seule équipe fait tourner le service d'urgence et de réanimation au lieu de trois. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Enquête Mulhouse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants