1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Mort d'un bébé dans une crèche : l'auxiliaire de puériculture reconnaît avoir aspergé et fait ingérer un produit toxique à l'enfant
1 min de lecture

Mort d'un bébé dans une crèche : l'auxiliaire de puériculture reconnaît avoir aspergé et fait ingérer un produit toxique à l'enfant

La jeune femme placée en garde à vue après la mort d'un bébé de 11 mois dans une crèche lyonnaise a confié aux enquêteurs avoir aspergé, puis fait ingérer un produit toxique à l'enfant, excédée par ses pleurs.

Une crèche (illustration)
Une crèche (illustration)
Crédit : AFP
Mort d'un bébé dans une crèche : l'auxiliaire de puériculture reconnaît avoir aspergé et fait ingérer un produit toxique à l'enfant
00:01:36
Frédéric Perruche

L'auxiliaire de puériculture placée en garde à vue après la mort d'un bébé de 11 mois dans une crèche lyonnaise a aspergé l'enfant avec un produit corrosif avant de lui faire ingérer ce produit. Elle a reconnu les faits devant les enquêteurs. 

Elle a été déférée ce vendredi 24 juin par le parquet de Lyon en vue de sa mise en examen du chef d'homicide volontaire sur mineur de 15 ans, indique le communiqué du procureur de la République de Lyon. L'unique employée de la micro-crèche, seule au moment des faits, a fini par reconnaitre qu'elle avait aspergée volontairement l'enfant avec un liquide caustique, un produit ménager, type javel ou Destop, avant de lui faire ingérer ce liquide corrosif.

Elle a expliqué aux enquêteurs l'avoir fait, car elle était excédée par les pleurs de l'enfant, qu'elle ne supportait plus. Le bébé de onze mois est décédé mercredi matin, malgré l'intervention rapide des pompiers. 

Dans un premier temps, la jeune femme avait expliqué que la fillette avait avalé de la peinture, mais au vu des constatations des médecins (brûlure aux mains, visage et autour de la bouche), la piste de l'intoxication avec un liquide ménager a rapidement été privilégié. Les investigations vont désormais se poursuivre pour tenter de faire la lumière sur ce drame et établir le profil psychologique de la suspecte.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/