1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Mort d'Alexia Daval : sa mère et des draps à l'origine des aveux de Jonathann
2 min de lecture

Mort d'Alexia Daval : sa mère et des draps à l'origine des aveux de Jonathann

Alors que Jonathann Daval restait enfermé dans son déni, les enquêteurs ont appelé la mère d'Alexia pour que celle-ci identifie des draps retrouvés près du corps de sa fille. Face à celle qui l'a toujours soutenu, le suspect a craqué.

Jonathann Daval entouré des parents d'Alexia, la joggeuse retrouvée morte en octobre dernier
Jonathann Daval entouré des parents d'Alexia, la joggeuse retrouvée morte en octobre dernier
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Mort d'Alexia Daval : comment les enquêteurs ont réussi à faire craquer Jonathann
01:02
Olivier Boy & Eléanor Douet

Incrédulité et sentiments de trahison à Gray en Haute-Saône, au lendemain des aveux de Jonathann Daval, qui a reconnu avoir tué sa femme Alexia "par accident", lors d'une dispute en octobre dernier. Dans la foulée, ses avocats ont évoqué une relation de couple marquée par de fortes tensions, citant la "personnalité écrasante" d'Alexia et les violences, dont Jonathann Daval aurait été victime. Aujourd'hui, la ligne de défense des avocats est très décriée. Ce sont pourtant eux qui auraient poussé leur client à passer aux aveux.

Randall Schwerdorffer et Ornella Spatafora ont essayé de l'accompagner, car rapidement, ils n'ont plus cru à l'innocence de leur client face aux preuves présentées par les gendarmes. Mais Jonathann, lui, restait enfermé dans son déni, comme incapable d'assumer et de prononcer les mots de sa culpabilité. 

C'est mardi 30 janvier que tout s'est joué, quand la mère d'Alexia a fait basculer la garde à vue de son gendre. Cette dernière est appelée discrètement en fin de matinée pour une audition par les gendarmes qui veulent lui montrer des morceaux de draps retrouvés en partie calcinés à côté du corps de sa fille. 

L'élément qui a fait craquer Jonathann

Les gendarmes pensent depuis le départ que les draps proviennent de la maison du couple, mais n'ont aucune preuve. La mère d'Alexia va les reconnaître et confirmer aux gendarmes que ces draps viennent bien de la maison de sa fille.

À écouter aussi

Un élément qui va faire craquer Jonathann. Cette femme à qui il a menti pendant trois mois, qui n'a pourtant jamais cessé de le soutenir, est venue en personne à la gendarmerie se rendre compte finalement elle-même que malgré toutes ses certitudes, son gendre, celui avec qui elle a dîné deux jours avant, ne pouvait être que le coupable.

C'est à ce moment, que Jonathann a finalement avoué le meurtre, incapable de poursuivre un mensonge qu'il ne pouvait plus tenir.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/