1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Maxime Gaget, battu par sa compagne : "Elle a voulu me faire boire de l'acide"
1 min de lecture

Maxime Gaget, battu par sa compagne : "Elle a voulu me faire boire de l'acide"

TÉMOIGNAGE / REPLAY - Battu par sa compagne, Maxime Gaget signe "Ma compagne, mon bourreau", dans lequel il raconte son calvaire.

Maxime Gaget, auteur de "Ma compagne, mon bourreau"
Maxime Gaget, auteur de "Ma compagne, mon bourreau"
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Maxime Gaget, battu par sa compagne : "Elle a voulu me faire boire de l'acide"
00:06:56
micros
La rédaction numérique de RTL

Maxime Gaget publie Ma compagne, mon bourreau, un ouvrage dans lequel il raconte l'année et demi qu'il a passée avec Nadia, une femme qui le battait. Rencontrée sur un forum, Nadia est la première femme de Maxime. C'est après deux mois de vie de couple que commencent les violences.

Une fois que j'ai franchi l'entrée de son studio, s'en est suivie une série de gifles très violentes

Maxime Gaget

"Les toutes premières violences ont eu lieu le 31 décembre 2007. Elle m'a demandé de la suivre. Une fois que j'ai franchi l'entrée de son studio, s'en est suivie une série de gifles très violentes, se souvient-il. Je me suis dit que c'était peut-être un incident de parcours. J'ai mis ce fait de côté sans pour autant l'oublier".

Violences et menaces

Maxime évoque ensuite une "escalade de violences", marquée par des passages à tabac, douches d'eau glacée et nuits passées par terre. "Elle a joué sur le fait que je sois non-violent, explique-t-il. Elle m'a mis le dos au mur en me menaçant de dépôt de plainte pour pédophilie".

Car Nadia est mère de deux enfants de 11 ans. Maxime leur doit d'ailleurs beaucoup. "Elle allait me faire boire de l'acide chlorhydrique, se souvient-il. Ses enfants sont intervenus en pleurs pour l'en empêcher". C'est le frère de Nadia qui a permis de mettre fin à cette situation.

Je veux que mon statut de victime soit reconnu

Maxime Gaget
À écouter aussi

Il prend Maxime en photo et prévient ses parents, qui viennent le chercher avec la police. "Ils ne m'ont reconnu qu'au son de ma voix", se souvient Maxime, qui a, depuis, porté plainte. Le procès de son ancienne compagne s'ouvrira en avril. "Je veux que mon statut de victime soit reconnu", explique celui qui ne s'est pas pour autant coupé des femmes : "Je ne veux pas faire d'un cas une généralité".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.