1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Marseille : la "piste psychiatrique" privilégiée pour le conducteur du véhicule
1 min de lecture

Marseille : la "piste psychiatrique" privilégiée pour le conducteur du véhicule

Le procureur de la République a indiqué que le conducteur du véhicule qui a fait un mort à Marseille lundi 21 août ne serait pas un attentat. Il a évoqué la "piste psychiatrique".

Un véhicule de police (illustration)
Un véhicule de police (illustration)
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Océane Blanchard & AFP

L'acte délibéré d'un homme fonçant sur deux Abribus à Marseille lundi 21 août faisant un mort et un blessé ne serait pas un acte terroriste et l'enquête "s'oriente plutôt vers une piste psychiatrique", selon le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux.

"Il n'y a aucun élément permettant en l'état de qualifier cet acte d'acte terroriste", a déclaré le procureur. "On a retrouvé sur lui un courrier en lien avec une clinique psychiatrique et l'on s'oriente plutôt vers cette piste", a-t-il ajouté.

L'homme de 34 ans, Idriss H., est originaire de l'Isère selon une source proche de l'enquête. Ce suspect est connu pour huit condamnations de droit commun, mais il n'est pas fiché S. Lundi matin, il a délibérément foncé sur deux Abribus à Marseille, dans le 13e et le 11e arrondissement, tuant une femme de 41 ans et blessant une autre personne. Il a ensuite été interpellé sur le Vieux-Port, où les forces de police sont toujours déployées. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/