1 min de lecture Bouches-du-rhône

Marseille : des soupçons d'emplois fictifs pèsent sur les musées

TÉMOIGNAGE - Une lettre anonyme raconte que 11 agents des musées de la Ville de Marseille auraient été payés sans avoir réellement travaillé. Un délégué FSU explique pourquoi il a des soupçons.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Marseille des soupçons d'emplois fictifs pèsent sur les musées Crédit Image : Fourmy Mario/Sipa | Crédit Média : Étienne Baudu | Durée : | Date : La page de l'émission
Etienne Baudu et La rédaction numérique de RTL

Après le Samu social et les hôpitaux, épinglés pour des emplois présumés fictifs, la gestion des musées de la cité phocéenne intéresse les enquêteurs. Tout est parti d'une lettre anonyme : le document dénonce onze personnes, dont deux seraient des emplois fictifs.

Agent de salle depuis 29 ans, Jean-Pierre Zanlucca, délégué FSU, connaît tous les personnels dans chaque musée. L'un des deux noms a fait tilt. Il témoigne sur RTL : "C'est un agent qui n'était pas en maladie, qui n'était pas en année sabbatique. Il devait être là et moi, en cinq mois, je ne l'ai jamais vu. C'était une certitude, dans ce service, il y avait au moins un emploi fictif."

Autre dérive dénoncée : des primes correspondant à des jours fériés n'auraient pas été travaillés. "Normalement, ce n'est qu'une seule équipe de travail par (jour) férié, c'est-à-dire 13 à 14 agents, ça ne peut pas être plus. Et là, on a des feuilles de présentéisme à 20, 25 voire 30 agents. Ça me fait penser à des agents qui ont été payés, mais qui n'étaient pas là. J'en suis absolument convaincu." Jean-Pierre Zanlucca parle de petits arrangements à la Marseillaise. "C'est un clientélisme à la Marseillaise, qui a longtemps existé. Pour moi, c'est un détournement d'argent public."

À lire aussi
Fuveau dans les Bouches-de-Rhône bouches-du-rhône
Bouches-du-Rhône : un homme abat son voisin après la mort de son chat

La Ville, elle, poursuit ses investigations. Des poursuites judiciaires peuvent être envisagées. En 2014, un chef du personnel avait été condamné à six mois de prison ferme pour un système de double billetterie, déjà dans les musées marseillais.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bouches-du-rhône Marseille Musée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790258699
Marseille : des soupçons d'emplois fictifs pèsent sur les musées
Marseille : des soupçons d'emplois fictifs pèsent sur les musées
TÉMOIGNAGE - Une lettre anonyme raconte que 11 agents des musées de la Ville de Marseille auraient été payés sans avoir réellement travaillé. Un délégué FSU explique pourquoi il a des soupçons.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/marseille-des-soupcons-d-emplois-fictifs-pesent-sur-les-musees-7790258699
2017-09-28 10:51:05
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_KvLTuhbG015qlLs_2Ft8Q/330v220-2/online/image/2017/0801/7789564270_marina-de-marseille.jpg