1 min de lecture Bouches-du-rhône

Marseille : démantèlement d'un trafic international de véhicules de luxe

21 personnes ont été interpellées en flagrant délit mercredi 4 octobre, 23 véhicules et 40.000 euros en numéraire ont également été saisis.

Un officier de police (Illustration)
Un officier de police (Illustration) Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Etienne Baudu et Émilie Jéhanno

Un trafic "hors-norme" de véhicules de luxe a été démantelé dans la région marseillaise. Le coup de filet, organisé mercredi 4 octobre, a permis l'interpellation de 21 personnes en flagrant délit dans sept lieux différents, a indiqué la direction départementale de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône. 

Parmi ces 21 personnes figurait le cerveau du trafic côté français, originaire de la région marseillaise et qualifié de "voyou de haut vol" par la police. Au final, 14 personnes ont été écrouées, 23 véhicules et 40.000 euros en numéraire saisis, a précisé la DDSP. Selon les enquêteurs, les trafiquants volaient une quarantaine de véhicules tous les mois.

Le réseau, qui opérait entre la France et la Pologne depuis trois ans, était très sophistiqué. "Nous avons en place un réseau international, explique Jean-Marie Salanova, directeur départemental de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône. Il y a un réseau de maquillage, de démontage, d'évacuation et de livraison de véhicules vers des revendeurs polonais." 

À lire aussi
La ville d'Aubagne, près de Marseille bouches-du-rhône
Aubagne : une école maternelle saccagée pendant le week-end

Un préjudice d'environ 16 millions d'euros

La police estime le préjudice autour de 16 millions d'euros sur les huit mois qu'a duré l'enquête. Le réseau opérait de différentes façons : une partie des véhicules était volée à l'occasion, l'autre sur commande. Un réseau de rabatteurs permettait également de trouver des personnes en difficulté financière pour monter des escroqueries à l'assurance en les déclarant faussement volées. 

L'enquête avait démarré par un flagrant délit avec les découvertes de voitures de luxe dans un camp de nomades, près de Lambesc (Bouches-du-Rhône). Les commanditaires polonais du trafic "étaient déjà tombés il y a une dizaine d'années dans la région parisienne", pour un trafic similaire, a précisé le directeur de la DDSP. Sur Twitter, la police a révélé le nom de l'enquête, "Polskars".

La rédaction vous recommande

    


Lire la suite
Bouches-du-rhône Marseille Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790441681
Marseille : démantèlement d'un trafic international de véhicules de luxe
Marseille : démantèlement d'un trafic international de véhicules de luxe
21 personnes ont été interpellées en flagrant délit mercredi 4 octobre, 23 véhicules et 40.000 euros en numéraire ont également été saisis.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/marseille-demantelement-d-un-trafic-international-de-vehicules-de-luxe-7790441681
2017-10-09 21:01:10
https://cdn-media.rtl.fr/cache/S0cDyH6kO06ecgsOy4sevg/330v220-2/online/image/2017/0922/7790190727_un-officier-de-police-illustration.jpg