1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Marseille : "Ces jeunes tiraient n'importe où", raconte une habitante de la Castellane
1 min de lecture

Marseille : "Ces jeunes tiraient n'importe où", raconte une habitante de la Castellane

REPLAY - Le quartier de la Castellane, à Marseille, est bouclé ce lundi 9 février, après que des hommes cagoulés ont tiré près d'une patrouille de police.

La cité de la Castellane à Marseille (illustration)
La cité de la Castellane à Marseille (illustration)
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Tirs dans la cité de la Castellane à Marseille : "Ils tiraient n'importe où", raconte un témoin
01:52
Etienne Baudu & La rédaction numérique de RTL

Alors que Manuel Valls arrive à Marseille en début d'après-midi pour une visite sur le thème de la sécurité, la cité de la Castellane est bouclée par la police. Des individus cagoulés auraient tiré en l'air avant que la police n'intervienne. Des hommes du GIGPN ont été déployés.

Vers 9 heures, des dizaines d'hommes qui pour certains portaient des gilets par balles ont investi la cité. Ils auraient alors ouvert le feu à la kalachnikov, en l'air dans les arbres "pour marquer leur territoire", selon les termes d'un habitant témoin de la scène. "Entre gang, ils veulent se partager le gâteau. Ils tiraient n'importe où", raconte-t-il.

Des élèves confinés dans un établissement

Alertés, trois équipages de la police nationale ont essuyé à leur tour des tirs d’intimidation. Autour d'eux, il n'y avait aucun impact. Les hommes du GIPN devraient intervenir dans la cité à la recherche de ces individus.

Certains témoins disent que ces jeunes auraient quitté la cité. Par précaution, les élèves d'une école primaire et d'un collègue ont été confinés dans les établissements. Les parents comprennent la décision prise, mais restent inquiets. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/