1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Marc Dutroux : pourquoi la perspective d'une libération conditionnelle s'éloigne
1 min de lecture

Marc Dutroux : pourquoi la perspective d'une libération conditionnelle s'éloigne

ÉCLAIRAGE - L'avocat de Marc Dutroux renonce "pour le moment" à demander la libération de son client après qu'un rapport d'expertise psychiatrique a conclu à sa dangerosité et à "un risque élevé de récidive".

Marc Dutroux, en 2004.
Marc Dutroux, en 2004.
Crédit : AFP/STR
Paul Turban & AFP

Marc Dutroux ne sortira pas de prison. Le criminel belge, condamné en 2004 à la prison à perpétuité pour avoir enlevé et violé six fillettes et jeunes filles, et pour avoir tué quatre d'entre elles, ne devrait pas bénéficier d'une libération conditionnelle : son avocat renonce "pour le moment" à en faire la demande. 

Décrit lors de son procès devant la cour d'assises d'Arles par les psychiatres comme un "vrai psychopathe", "pervers narcissique" et "manipulateur", Marc Dutroux est toujours dangereux et présente "un risque élevé de récidive" selon un rapport d'expertise psychiatrique plus récent. 

"C'est très très négatif (...), ça cadenasse les dernières portes", a commenté Maître Bruno Dayez, alors que c'est lui qui avait réclamé au Tribunal de l'application des peines de Bruxelles (TAP) une nouvelle évaluation de sa santé mentale et de sa dangerosité. Un rapport avait été commandé par le TAP à trois experts en octobre 2019

Un rapport accablant

Les trois experts psychiatres expliquent, selon Me Dayez, que Marc Dutroux possède un  caractère narcissique et asocial, qui, conjugué à un manque d'empathie, définit aux yeux des experts "un profil psychopathique". Cela exige de le maintenir "dans un cadre strict et fermé" car il "reste potentiellement dangereux et présente un risque élevé de récidive". 

À lire aussi

Selon De Morgen, quotidien belge néerlandophone qui a obtenu des informations sur le rapport, Marc Dutroux présente une "paraphilie [des attirances sexuelles anormales, ndlr] de type sadisme." Aux experts, il se serait présenté "comme un exécutant dirigé par quelqu’un d’autre." Marc Dutroux vivrait dans l'espoir d'avoir un nouveau procès pour être innocenté. 

"Je dois forcément postposer mes projets parce que proposer un plan de reclassement crédible avec un diagnostic de psychopathie, je ne vois pas très bien qui va accepter", a reconnu son avocat. "Je n'ai jamais dit que j'abdiquais", a-t-il précisé. 

Marc Dutroux est-il libérable ?
L'heure du Crime
Découvrir l'émission
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/