2 min de lecture Faits divers

Loiret : un quinquagénaire abattu d'un tir de fusil de chasse devant chez lui

VU DANS LA PRESSE - L'homme de 56 ans a été tué ce vendredi 21 février devant chez lui, en pleine rue, à Corquilleroy. Un couple voisin a été interpellé et placé en garde à vue. Il s'agirait d'un conflit de voisinage qui a viré au drame.

Gendarmerie en charge de l'enquête.
Gendarmerie en charge de l'enquête. Crédit : Capture d'écran Google Streetview.
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Ce vendredi 21 février, un homme de 56 ans a été abattu d'un tir de fusil de chasse en pleine rue devant chez lui à Corquilleroy, dans le Loiret. À la suite du drame, un couple habitant dans la maison voisine a été interpellé et placé en garde à vue.

Comme le révèle La République du Centre, les faits se sont produits en pleine rue dans la commune de Corquilleroy. Le quinquagénaire, qui vivait seul dans sa maison, a été abattu d'un tir de fusil de chasse "devant son domicile, en pleine rue", selon Émilie Petrovski, substitut du procureur de la République de Montargis. L'homme de 56 ans a été découvert allongé sur la chaussée à hauteur du 169 rue Robert Pichon. Très sérieusement touché au cou, il n'a pas pu être réanimé malgré l'intervention des secours. 

Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un conflit de voisinage qui, "pour des raisons multiples dure depuis de nombreuses années", selon les déclarations de la substitut du procureur de la République au quotidien régional. 

Le litige porterait sur un mur mitoyen

Comme le précise France Bleu Orléans, le litige porterait en réalité sur un mur mitoyen entre le pavillon de la victime et celui du couple vivant dans la maison voisine et durerait depuis au moins six ans. Le couple de voisins, un homme de 71 ans et sa compagne de 59 ans, est en cours d'audition. Une enquête pour meurtre a été ouverte. "L'enquête s'attachera à déterminer le déroulé exact des faits", a précisé la substitut du procureur.

À lire aussi
Un contrôle de l'attestation de déplacement dérogatoire dans le cadre du confinement en France le 23 mars à Lille faits divers
Coronavirus : à Lyon, de faux policiers réalisent des contrôles d'attestation de sortie

Afin d'en savoir plus, les enquêteurs de la gendarmerie ont lancé un appel à témoins sur les réseaux sociaux. "Certains automobilistes, cyclistes ou piétons sont susceptibles de s'être trouvés à proximité au moment des faits, voire d'avoir assisté à une partie des événements, soit au moment des faits, soit peu après", écrit la gendarmerie. Toute personne en mesure de fournir des informations concernant les faits survenus ce 21 février est invitée à contacter la gendarmerie de Montargis au 02.38.07.15.86.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Loiret Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants