1 min de lecture Faits divers

Loiret : les gendarmes lancent un appel à témoins après une tentative d'enlèvement

Un homme circulant dans une camionnette blanche est activement recherché. Il aurait tenté d'enlever une adolescente de 14 ans près d'Orléans, vendredi 19 janvier.

Image d'illustration - Une voiture de gendarmerie.
Image d'illustration - Une voiture de gendarmerie. Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Il était entre 16h30 et 17 heures vendredi 19 janvier, lorsqu'un homme au volant d'une camionnette de couleur blanche a ralenti à hauteur d'une adolescente de 14 ans qui rentrait chez elle, à Férolles (Loiret). La jeune fille s'est alors approchée du conducteur, pensant qu'il voulait lui demander un renseignement. L'homme aurait  empoigné l'adolescente, afin de la faire monter de force dans son véhicule, rapporte La République du Centre

Celle-ci a réussi à s'échapper, faisant s'enfuir à toute vitesse le conducteur de la camionnette, qui a manqué de percuter un véhicule qui roulait en sens inverse dans cette petite commune située à une vingtaine de kilomètres du centre d'Orléans. La camionnette du kidnappeur présumé roulait en direction de La Ferté-Saint-Aubin, précise le journal local. 

Les gendarmes de la brigade de Jargeau ont lancé un appel à témoins pour tenter de retrouver le suspect. Un portrait-robot a pu être établi grâce aux renseignements fournis par la jeune fille. L'homme recherché serait de type européen, âgé d'environ 60 ans.
Si vous avez la moindre information susceptible de faire avancer les recherches, merci de contacter la gendarmerie de Jargeau au 02.38.46.83.70. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Gendarmerie Loiret
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants