2 min de lecture Société

Loi Taubira : Nicolas Sarkozy est favorable à son abrogation

REPLAY INTÉGRAL - Au programme : Nicolas Sarkozy se dit favorable à l'abrogation de la loi Taubira. L'État serait prêt à céder ses parts dans les entreprises du secteur de l'énergie pour réduire le déficit public. Le Conseil de Paris a rejeté le projet de construction de la Tour Triangle.

Marc-Olivier Fogiel On refait le monde Marc-Olivier Fogiel iTunes RSS
>
Loi Taubira : Nicolas Sarkozy est favorable à son abrogation Crédit Image : Elodie Grégoire | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

On refait le monde avec :
- Elisabeth Lévy, rédactrice en chef de Causeur,
- Valérie Lecasble, conseillère en communication,
- Clémentine Autain, directrice de Regards,
- Olivier Mazerolle, éditorialiste à RTL.

Loi Taubira : Nicolas Sarkozy est favorable à son abrogation

Samedi dernier, Nicolas Sarkozy a pour la première fois réagi sur la loi Taubira. Lors d'un meeting organisé par le collectif "Sens Commun", il a affirmé qu'il veut la réécrire de fond en comble : une déclaration qui n'a pas plu aux militants. 

Emporté par la foule, l'ancien chef de l'État a changé d'avis et a concédé qu'il va l'abroger. Par la suite, il a aussi proposé l'idée de deux mariages : l'un pour les couples hétérosexuels et l'autre pour les gays et les lesbiennes.

À lire aussi
Le gouvernement veut mettre en place un Service national universel société
Les actualités de 18h - Service national universel : l'expérience lancée dans 13 départements


Nicolas Sarkozy a-t-il fait une erreur en revenant sur sa première déclaration pour faire plaisir à l'assemblée ?

Elisabeth Lévy estime que Nicolas Sarkozy a dévalorisé "sa parole politique" en revenant sur sa déclaration concernant la loi Taubira. Elle juge "terrible" la façon dont l'ex-président avait exprimé son retournement. De plus, la rédactrice en chef de Causeur pense qu'il n'est pas vraiment opposé au mariage gay et lesbien. 

Par ailleurs, Elisabeth Lévy souligne que les primaires ne sont pas une bonne chose pour la démocratie. En effet, elles mettent les dirigeants politiques sous la coupe des militants et des lobbies les plus radicaux.

Le revirement de Nicolas Sarkozy est la preuve que les primaires conduisent à la démagogie et non à la démocratie.

Elisabeth Lévy, rédactrice en chef de Causeur
Partager la citation

Pour Olivier Mazerolle, Nicolas Sarkozy a fait du François Hollande lors de ce meeting. En souhaitant une abrogation puis en proposant deux types de mariages, le journaliste estime qu'il a voulu faire une synthèse de tous les avis sur la loi Taubira.

Comme François Hollande, Nicolas Sarkozy a voulu plaire à tout le monde, et du coup, il déplaît à tous

Olivier Mazerolle, journaliste et directeur de la rédaction de La Provence
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Société Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775377605
Loi Taubira : Nicolas Sarkozy est favorable à son abrogation
Loi Taubira : Nicolas Sarkozy est favorable à son abrogation
REPLAY INTÉGRAL - Au programme : Nicolas Sarkozy se dit favorable à l'abrogation de la loi Taubira. L'État serait prêt à céder ses parts dans les entreprises du secteur de l'énergie pour réduire le déficit public. Le Conseil de Paris a rejeté le projet de construction de la Tour Triangle.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/loi-taubira-nicolas-sarkozy-est-favorable-a-son-abrogation-7775377605
2014-11-17 21:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BBz2L5cNz92uQ0bSVomfDA/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346896_marc-oliver-fogiel.jpg