1 min de lecture Sécurité routière

Les délits de fuite en forte hausse sur les routes françaises

Le nombre de délits de fuite sur la route a très fortement augmenté en 2013, malgré les mesures mises en place par les forces de l'ordre.

des policiers stationnés sur une aire d'autoroute (Illustration)
des policiers stationnés sur une aire d'autoroute (Illustration)
Mathieu Delahousse Journaliste RTL

L'observatoire national de la sécurité routière a rendu son bilan pour l'année 2013, et il n'est pas bonLes délits sur les routes françaises sont en forte hausse, plus 5% en 2013 par rapport à l'année précédente. Ce sont 24 millions de contraventions qui ont été dressées l'année dernière.

Mais le plus préoccupant, c'est l'explosion des délits de fuite, qui représentent aujourd'hui le quart des délits routiers. C'est le délit le plus fréquent après l'alcoolémie. "Il y a la conduite sous l'emprise de l'alcool, où la personne prend la fuite, rentre chez elle, dessoûle et, une fois sur deux, se présente spontanément au commissariat, détaille l'avocate Jehanne Collard. Mais là, malheureusement, le taux d'alcoolémie est redevenu de zéro".

"Une autre raison, ce sont les conducteurs sans permis ou avec de fausses assurances. Dans ces cas-là, vous avez un comportement beaucoup plus anxieux au volant, beaucoup plus nerveux, vous savez que vous êtes en infraction", ajoute Jehanne Collard. Sur le terrain, policiers, gendarmes et procureurs, tente de s'appuyer sur la prévention et le civisme, mais sans succès : la hausse est ininterrompue depuis 2002.

>
Les délits de fuite en forte hausse sur les routes françaises Crédit Image : RTL | Crédit Média : Mathieu Delahousse | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Justice Auto
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants