1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Le rapprochement entre les USA et Cuba marque-t-il la fin de la Guerre froide ?
2 min de lecture

Le rapprochement entre les USA et Cuba marque-t-il la fin de la Guerre froide ?

REPLAY - REPLAY INTÉGRAL – Les États-Unis et Cuba vont normaliser leurs relations diplomatiques. Le Parlement a définitivement adopté la carte de France à 13 régions. Un rapport parlementaire préconise la résiliation des contrats sur les autoroutes.

"On refait le monde" du mercredi 17 décembre 2014 - l'intégralité
33:17
La fin de la guerre froide ?
10:24
Une France à 13 régions, plus simple ?
09:21
Faut-il nationaliser les sociétés d'autoroute ?
06:46
La société civile pour sauver François Hollande ?
06:43

On refait le monde avec :
- Clémentine Autain, directrice du mensuel Regards,
- Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro,
- Philippe Besson, écrivain,
- Alain Duhamel, chroniqueur sur RTL.

50 ans après, Cuba et les États-Unis enterrent la hache de guerre

Barack Obama a annoncé ce mercredi 17 décembre que les États-Unis allaient prendre des mesures historiques pour normaliser les relations diplomatiques avec Cuba et tourner la "page d'une vision dépassée" de leurs politiques. S'exprimant depuis la Maison Blanche, le Président américain a reconnu que la stratégie "rigide" menée par Washington à l'égard de Cuba ces dernières décennies avait eu peu d'impact. 

Par ailleurs, Barack Obama a indiqué avoir demandé au secrétaire d’État John Kerry d'engager immédiatement des discussions avec Cuba sur le rétablissement des relations diplomatiques, qui ont été interrompues depuis janvier 1961. Washington va également alléger les sanctions économiques imposées à Cuba et a annoncé la levée partielle de l'embargo américain sur l'île.

Cette réconciliation marque-t-elle la fin de la Guerre froide ?

À lire aussi

Yves Thréard n'est pas de cet avis. Selon lui, la Guerre froide implique également d'autres acteurs importants, dont Moscou et la Corée du Nord, avec lesquels les États-Unis gardent des relations compliquées jusqu'à ce jour.

Malgré le caractère historique de cette réconciliation, le directeur adjoint de la rédaction du Figaro doute d'ailleurs que cet événement puisse racheter la politique étrangère du Président des États-Unis.

On va mettre cette réconciliation au crédit d'Obama, mais ça ne va pas racheter sa politique étrangère pour autant. Son problème principal c'est l'Iran et le Proche-Orient où il est en échec total.

Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro

Philippe Besson salue ce rapprochement et la levée des sanctions économiques, qui selon lui, n’avaient aucun sens. Il souligne également le tact dont le chef d’État américain a fait preuve. Il soupçonne en effet que cette initiative cache une opération politique à but électoral.

Barack Obama est en train de flatter un électorat latino, qui se souviendra de cette réconciliation au moment où il faudra voter à la présidentielle de 2016.

Philippe Besson, écrivain
RTL vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/