2 min de lecture Le journal

Le journal de 7h : la grâce de Jacqueline Sauvage, entre joie et déception

REPLAY - La remise en liberté de Jacqueline Sauvage, graciée par François Hollande, ne plaît pas aux magistrats.

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 7h : la grâce de Jacqueline Sauvage, entre joie et déception Crédit Image : NICOLAS MESSYASZ/SIPA | Durée : | Date : La page de l'émission
Céline Landreau
Céline Landreau et La rédaction numérique de RTL

Après plusieurs mois de combat, Jacqueline Sauvage a obtenu la grâce totale du président François Hollande. Cette femme, qui avait été condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, a quitté mercredi vers 18h30 la maison d’arrêt de Réau en Seine-et-Marne. "Il a compris, c'est génial, lance Eva Darlan, du comité de soutien de Jacqueline Sauvage, au sujet de François Hollande. Je suis très heureuse que cette femme puisse enfin trouver la paix, enfin vivre une vie normale et banale, et c'est tout ce que je lui souhaite."

Mais cette décision du chef de l’État ne fait pas l’unanimité. Alors que Jacqueline Sauvage a bénéficié du soutien appuyé de nombreuses personnalités, les magistrats dénoncent un déni de justice. Pour Virginie Duval, président de l’Union syndicale des magistrats, François Hollande piétine sa promesse de respecter l'indépendance de la justice. Une des avocates de Jacqueline Sauvage, Me Nathalie Tomasini, s'est dite "terrassée par la joie et l'émotion" après cette annonce. "C'est le résultat d'un an de travail acharné, on a porté ce dossier à bout de bras", a-t-elle ajouté.

À écouter également dans ce journal

- À un mois de la primaire de la gauche, la campagne ne s’arrête pendant les fêtes. Vincent Peillon était en meeting mercredi soir à Tours. Devant ses militants, il s’est positionné en alternative à Manuel Valls et aux frondeurs.

À lire aussi
Le protoxyde d'azote est souvent inhalé à l'aide d'un ballon de baudruche. société
Les actualités de 8h - Lille : la mode du "proto" inquiète

- Malgré le froid qui s’abat sur la France, la Croix Rouge assure ses maraudes sur l’ensemble du territoire pour venir en aide aux sans-abris. Reportage de Quentin Vinet dans les rues de Paris la nuit dernière.

- Le possible cessez-le-feu en Syrie, négocié par la Russie et la Turquie, est un message fort envoyé par Vladimir Poutine à l’Occident, selon Marc Lavergne, chercheur au CNRS et spécialiste du monde arabe.

- Le parolier Pierre Barouh est mort mercredi à l’âge de 82 ans. "Un homme et une femme", "La Bicyclette" d’Yves Montant sont quelques-unes de ses chansons célèbres. Il était aussi un dénicheur de talents grâce à son label.
- Quelques heures seulement après sa fille Carrie Fisher, l’actrice Debbie Reynolds est décédée mercredi d’une crise cardiaque à 84 ans. Elle était devenue célèbre grâce à son rôle dans Chantons sous la pluie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Jacqueline Sauvage Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786492186
Le journal de 7h : la grâce de Jacqueline Sauvage, entre joie et déception
Le journal de 7h : la grâce de Jacqueline Sauvage, entre joie et déception
REPLAY - La remise en liberté de Jacqueline Sauvage, graciée par François Hollande, ne plaît pas aux magistrats.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/le-journal-de-7h-la-grace-de-jacqueline-sauvage-entre-joie-et-deception-7786492186
2016-12-29 07:30:43
https://cdn-media.rtl.fr/cache/npcfchS-V5L9XgvJ5vuOZw/330v220-2/online/image/2016/1228/7786489628_eva-darlan-presidente-du-comite-de-soutien-a-jacqueline-sauvage.jpg