2 min de lecture Philippe Barbarin

Le cardinal Philippe Barbarin ne démissionnera pas

REPLAY - Le primat des Gaules a été conforté dans sa mission par le Pape qui lui demande de rester jusqu'à ce que la justice se soit prononcée. Il explique n'avoir appris les faits que bien après et a choisi de pardonner.

Stéphane Carpentier RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Le cardinal Philippe Barbarin ne démissionnera pas Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL
La rédaction de RTL et Michael Ducousso

Le cardinal Philippe Barbarin attendra "paisiblement que la justice ait accompli sa mission", c'est ce que lui a conseillé le pape François lors d'un entretien vendredi 20 mai. Le primat des Gaules, au cœur d'une polémique sur la pédophilie dans le diocèse lyonnais, restera donc en poste jusqu'à ce que la lumière soit faite.

"Si la justice mettait en lumière un grave manquement dans la conduite de ma mission", alors une démission " serait effectivement une perspective à envisager", reconnaît-il dans une interview accordée au Figaro. Mais il précise qu'une démission, avant que tout ne soit éclairci, serait irresponsable. "On ne quitte pas le navire en pleine tempête !" Estimant qu'aucun enfant n'a souffert des décisions qu'il a prise en tant qu'évêque, le cardinal Barbarin attend "avec sérénité" sa convocation par les enquêteurs dans le cadre des procédures pour non-dénonciation engagées à son encontre.

"Il n'y a pas de place dans le ministère pour ceux qui abusent des enfants"

Car Monseigneur Barbarin assure qu'il n'a pas couvert des criminels : "Couvrir, c'est savoir qu'un coupable commet ces crimes et le laisser agir. Ce serait effroyable!" assure l'homme d'Église. Lui n'a appris les faits que bien après et a choisi de pardonner. "Je n'avais pas mesuré que cet acte de miséricorde à l'égard des prêtres coupables était une nouvelle souffrance pour les victimes, qui y ont vu une forme de déni", explique-t-il simplement.

À lire aussi
Monseigneur Pontier, archevêque de Marseille église
Barbarin "aurait préféré que sa démission soit acceptée" par le Pape, dit Mgr Pontier

Bien décidé à faire amende honorable, le cardinal souhaite désormais rencontrer l'association de victimes "La parole libérée" qui réclame sa démission. Il tient à les convaincre qu'ils poursuive le même but : que justice soit faite. Selon lui, "il n'y a pas de place dans le ministère pour ceux qui abusent des enfants et ce, de façon imprescriptible." C'est pourquoi il s'engage "à prendre une obligation de moyens pour que soit regardé attentivement le cas de tous les prêtres concernés de près ou de loin, même pour des faits très anciens, même juridiquement prescrits, et à rendre publiques mes décisions cet été."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Philippe Barbarin Pédophilie Église
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783324058
Le cardinal Philippe Barbarin ne démissionnera pas
Le cardinal Philippe Barbarin ne démissionnera pas
REPLAY - Le primat des Gaules a été conforté dans sa mission par le Pape qui lui demande de rester jusqu'à ce que la justice se soit prononcée. Il explique n'avoir appris les faits que bien après et a choisi de pardonner.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/le-cardinal-philippe-barbarin-ne-demissionnera-pas-7783324058
2016-05-20 22:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/gpn0Wl-wNgsmczaL1LpatQ/330v220-2/online/image/2016/0317/7782408478_le-cardinal-barbarin-le-1er-aout-a-lyon-archives.jpg