2 min de lecture SNCF

La SNCF renvoyée en correctionnelle après la mort d’une jeune fille happée par un train

INFO RTL - Plus de cinq ans après la mort d’une adolescente percutée par le Paris-Cherbourg en gare d’Audrieu (Calvados) la SNCF est renvoyée en correctionnelle.

Sandrine Colette
Sandrine Colette Crédit : Frédéric Veille
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Dans les mois à venir se tiendra un procès au cours duquel comparaîtront deux entités de la SNCF à la suite de la plainte de la famille de Justine, une jeune Normande de 17 ans tuée après avoir été happée par un train le 2 juillet 2010 à la halte ferroviaire d’Audrieu (Calvados). En octobre dernier, ces deux entités "SNCF Mobilité" et "SNCF Réseau" s’étaient vu signifier leur mise en examen pour "homicide involontaire" par la juge Julie Arzuffi. La chambre de l’instruction vient de renvoyer ces deux entités devant le tribunal correctionnel.


Dans son arrêt de 23 pages datant du 29 mars 2016 la chambre ordonne le renvoi pour "maladresse, imprudence, inattention, manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement en ne mettant pas en œuvre des mesures de sécurité à traverser les voies par le public à la halte ferroviaire d’Audrieu". "C’est un soulagement que de savoir qu’il y aura un procès. C’est important car cela place ma fille en qualité de victime. Il y a eu des fautes, Justine n’aurait jamais du mourir. Elle a été victime des lieux qui n’étaient pas sécurisés", explique Sandrine Colette.


Sa fille Justine, 17 ans avait été happée par un train alors qu’elle descendait de son TER, son vélo à la main. Elle avait traversé la voie derrière la rame encore à l’arrêt pour rejoindre son fiancé qui l’attendait de l’autre côté. Mais elle fut percutée de plein fouet par le Paris-Cherbourg venant en sens inverse à plus de 150 km/h. La plainte déposée par Sandrine Colette au lendemain du drame et la création quelques jours plus tard de l’association "Justine tu nous manques", avaient permis d’obtenir la sécurisation de la halte ferroviaire d’Audrieu, équipée depuis juin 2012 d’une passerelle piéton pour que les usagers puissent sans danger, traverser les voies.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
SNCF Faits divers Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants