2 min de lecture Femmes battues

La presse s'interroge : François Hollande doit-il gracier Jacqueline Sauvage?

REPLAY - Jacqueline Sauvage mobilise toute la presse autour de son cas avec une question : le président doit-il lui accorder la grâce?

Micro générique Switch 245x300 La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
REVUE DE PRESSE 29/01/2016 Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
et La rédaction numérique de RTL

Elle est celle qui a inversé les rôles, celle qui a tué son bourreau. Et elle mobilise toute la presse autour de son cas ce matin avec une question en une de la Dépêche du midi et dans le Figaro : François Hollande doit il gracier Jacqueline Sauvage? Oui disent les 392.000 signataires de la pétition en ligne, oui dit la Dépeche du midi, "On demande grâce" titre le journal à quelques heures du rendez-vous à l’Élysée des trois filles de Jacqueline Sauvage. "Parfois la justice se comporte comme une épicière vétilleuse mesquins" écrit Dominique Delpraux dans la Dépêche. Dans cette affaire on a appliqué la loi avec des gants de plomb, des Jacqueline Sauvage il y en a des milliers en France, et la condamnation à 10 ans de prison semble leur signifier qu'elles n'ont qu'a subir et se taire.

Le Figaro de son coté rappelle le détail du dossier. Jacqueline Sauvage est condamnée en première instance par 6 jurés et 3 magistrats, puis en appel par 9 jurés et 3 magistrats, sur ces 21 personnes qui ont délibéré, 14 ont rejeté la légitime défense. "Nul ne sait ce qu'il décidera mais une grâce présenterait au moins un avantage potentiel et un inconvénient certain" écrit Stéphane Durand. Avantage, le chef de l'état s'attirerait la sympathie des militants de la cause des femmes maltraitées. Inconvénient, ce geste de clémence signifierait une forme de défiance vis a vis de la justice.  

À écouter également

Libération a choisi ce matin de consacrer sa Une et 4 pages à ce que cela coûte d'être une femme. Le journal profite de la baisse de la TVA sur les protections hygiéniques, la fameuse taxe tampon pour faire l'état des lieux. D'abord dans les magasins, on a déjà parlé des rasoirs roses plus chers que les rasoirs bleus mais il y a aussi  le pressing, 3, 50 euros pour une chemise, mais 5,90 euros pour un chemisier. Au travail, les femmes gagnent en moyenne 24% de moins que les hommes.

- Imaginez, on fait les devoirs en classe, et le cours à la maison. Cela s'appelle la classe inversée et la méthode se développe en France nous apprend le Parisien Aujourd’hui en France qui s'est rendu dans un collège d'Épinay-Sur-Seine en Seine-Saint-Denis. Ici le prof de maths pratique la classe inversée : ses élèves de 4ème découvrent leurs leçons à la maison dans des vidéos qu'il poste sur internet et les enfants font leurs devoirs pendant le cours au collège. Le prof explique qu'il a eu le déclic il y a trois ans, à force d'entendre ses élèves lui dire qu'ils n'avaient pas réussi à faire leurs devoirs. 

- Alain Finkielkraut, le philosophe a toujours été prompt a dénoncer le déclin de l'école républicaine, a fait son entrée jeudi 28 janvier, à l'Académie française. Il est à la Une du Figaro  et dans son édito, Étienne de Montety salue cette académie  souvent brocardée pour son anachronisme qui a choisi un homme bien en prise avec l'actualité, un homme qui ne se lasse pas de penser son temps avec lui ou contre lui et qui témoigne d'un amour ardent de la France et de son histoire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Femmes battues Meurtre Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants