1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. L'ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison a tenté de se suicider, son pronostic vital est engagé
1 min de lecture

L'ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison a tenté de se suicider, son pronostic vital est engagé

L'ex-urgentiste, récemment condamné pour avoir donné la mort à une patiente en fin de vie, a été retrouvé inconscient dans son véhicule. Son pronostic vital est engagé.

L'urgentiste Nicolas Bonnemaison à son arrivée pour son procès au tribunal de Pau le mercredi 11 juin 2014
L'urgentiste Nicolas Bonnemaison à son arrivée pour son procès au tribunal de Pau le mercredi 11 juin 2014
Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
L'ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison a tenté de se suicider, son pronostic vital est engagé
00:01:30
Julien Absalon & Thomas Prouteau

Tout juste reconnu coupable d'avoir délibérément donné la mort à une patiente en fin de vie et condamné en appel à deux ans de prison avec sursis pour ces faits, Nicolas Bonnemaison a fait une tentative de suicide en absorbant des médicaments. Selon l'AFP, l'ex-urgentiste bayonnais a été retrouvé inconscient dans son véhicule et son pronostic est engagé

Transporté au CHU de Bordeaux, l'homme de 54 ans a été retrouvé dans la forêt de Tosse (Landes). Le signalement aurait été lancé par deux joggeurs qui ont aperçu une voiture stationnée avec le moteur allumé, indique le quotidien régional Sud-Ouest

Jugé la semaine dernière par la cour d'assises du Maine-et-Loire, Nicolas Bonnemaison était poursuivi pour l'empoisonnement de sept patients en fin de vie, entre 2010 et 2011 à Bayonne. Ces agissements avaient eu lieu sans en informer les familles ou le personnel soignant. Acquitté pour six de ces dossiers, Nicolas Bonnemaison avait en revanche été condamné pour avoir donné la mort à une autre patiente de 86 ans avec la circonstance aggravante de connaître sa particulière vulnérabilité. L'ancien médecin avait toujours affirmé l'avoir aidé à abréger ses souffrances.

En début de semaine, ses avocats avaient annoncé qu'il renonçait à se pourvoir en cassation. Mais le Dr. Bonnemaison voulait en revanche obtenir une révision de sa radiation du Conseil de l'ordre des médecins. C'était, pour lui, absolument crucial. Un de ses avocats, joint par RTL, dit n'avoir aucune explication sur le geste de son client.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire