1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. L'enquête pour viols sur mineur visant l'ex-ministre Jean-Michel Baylet classée sans suite
2 min de lecture

L'enquête pour viols sur mineur visant l'ex-ministre Jean-Michel Baylet classée sans suite

Le parquet de Paris a classé sans suite l'enquête visant l'ancien ministre Jean-Michel Baylet. Nathalie Collin, fille de l'ex-sénateur Yvon Collin, avait dénoncé des viols et des agressions sexuelles qui dateraient des années 80.

L'ancien ministre, Jean-Michel Baylet, le 4 décembre 2018 à Paris.
L'ancien ministre, Jean-Michel Baylet, le 4 décembre 2018 à Paris.
Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Florise Vaubien & AFP

Pour cause de prescription, l'enquête visant l'ex-ministre Jean-Michel Baylet pour agressions sexuelles et viols sur mineur a été classée sans suite par le parquet de Paris le 17 janvier dernier. Les investigations avaient été ouvertes après que la fille d'un ancien ami politique avait rapporté des faits de viols et d'agressions sexuelles qui dateraient des années 1980. La plaignante était âgée de 12 à 14 ans à l'époque.

Nathalie Collin, fille de l'ancien sénateur PRG du Tarn-et-Garonne Yvon Collin, avait accusé de viols et d'agressions sexuelles le patron de la Dépêche du Midi en 2020 : des faits que Jean-Michel Baylet conteste. Les autorités ont confirmé avoir classé la procédure sans suite du fait de l'acquisition de la prescription de l'action publique, a-t-on appris vendredi 28 janvier. 

La défense de la plaignante a réagi vendredi auprès de l'AFP : "Ce qui est important, c'est que le parquet ne dit pas qu'il a classé parce que les faits sont insuffisamment caractérisés", a souligné Me Zoé Royaux. 

"J’en ressors comme je suis rentré, libre comme l’air"

Les faits dénoncés par l'accusatrice auraient débuté pendant des vacances en Grèce avec ses parents dans la villa de Jean-Michel Baylet, "puis se seraient poursuivis". Après son dépôt de plainte, les autorités judiciaires avaient ouvert une enquête le 9 juin 2020 pour "viols" et "agressions sexuelles" sur mineur de moins de 15 ans.

À lire aussi

L’ancien ministre de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales avait été "entendu par les enquêteurs en audition libre en février 2021", relate le journal 20minutes. 

L’homme avait été confronté pendant cinq heures à Nathalie Collin en octobre dans les locaux de la Brigade de protection des mineurs à Paris. "J’en ressors comme je suis rentré, libre comme l’air", avait-il lancé à l’issue de cette confrontation. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/