1 min de lecture Jihad

Jihad en Syrie : l'expulsion du recruteur tunisien illustre la nouvelle méthode du ministère de l'Intérieur

DÉCRYPTAGE - Bernard Cazeneuve a mis en place un plan qui permet d'accélérer les procédures d'arrestation et d'expulsion des recruteurs de jihadistes.

Un agent de police, le 12 décembre 2013 (photo d'illustration)
Un agent de police, le 12 décembre 2013 (photo d'illustration) Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Mathieu Delahousse Journaliste RTL

Un Tunisien installé en France et qui était soupçonné de recruter des apprentis jihadistes a été expulsé vers son pays d'origine, jeudi 12 juin au soir. Il avait été arrêté au début du mois, à Grenoble. La rapidité de son expulsion et cette procédure accélérée illustrent la nouvelle méthode du ministère de l'Intérieur pour lutter contre ces filières.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a lancé le plan anti-filières jihadistes à la fin du mois d'avril. Ce changement de stratégie permet d'aller plus vite et d'envoyer un signal fort.

Des procédures moins lourdes

Auparavant, les recruteurs de jihadistes présumés étaient également arrêtés, mais faisaient l'objet de longues enquêtes judiciaires pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

Les personnes arrêtées parlaient peu, étaient placées en détention provisoire, avec les problèmes possibles que l'on connaît en prison. Les procès pouvaient, in fine, eux aussi se terminer par des interdictions de territoire.

À lire aussi
Le centre pénitentier d'Alençon/Condé-sur-Sarthe, dans l'Orne, où était détenu Flavien Moreau terrorisme
Sortie de prison du premier jihadiste condamné : une liberté très surveillée

Le choix a donc été fait d'aller plus vite. Pour l'enquête, le recruteur de Grenoble a été interrogé. Pour l'efficacité, il a été expulsé, se félicite en substance le ministère de l'Intérieur.

La toute première expulsion de ce genre avait visé un algérien de 37 ans, installé lui aussi en Savoie, à Albertville.

>
Jihad en Syrie : l'expulsion du tunisien illustre la nouvelle méthode du ministère de l'Intérieur Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jihad Syrie Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants