1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Jeune rom lynché : le "Daily Telegraph" publie "la photo qui va choquer la France"
1 min de lecture

Jeune rom lynché : le "Daily Telegraph" publie "la photo qui va choquer la France"

Le quotidien britannique a publié mercredi deux photos d'un adolescent agonisant dans un chariot présenté comme Darius, le jeune rom lynché vendredi à Pierrefitte-sur-Seine.

Le campement où vivait le jeune rom lynché à Pierrefitte-sur-Seine le 17 juin 2014
Le campement où vivait le jeune rom lynché à Pierrefitte-sur-Seine le 17 juin 2014
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Jeune rom lynché : le "Daily Telegraph" publie "La photo qui va choquer la France"
01:04
Benjamin Hue
Benjamin Hue

L'image est insoutenable. Le Daily Telegraph a pourtant diffusé mercredi 18 juin deux photos montrant un jeune homme gisant dans un chariot de supermarché, le visage tuméfié, sous le titre "la photo qui va choquer la France". 

Le quotidien britannique affirme qu'il s'agit de Darius, l'adolescent de 16 ans lynché vendredi 13 juin à Pierrefitte-sur-Seine, qui est toujours entre la vie et la mort.

Même si le journal indique qu'il n'a pas confirmé l'identité de l'adolescent auprès de sa famille, le Telegraph est néanmoins sûr de son coup. Il affirme que ces images ont été fournies par un voisin du camp de Roms qui aurait appelé les secours après avoir découvert Darius vendredi. 

Les photos reprises par la presse à scandale

En publiant ces clichés, que le journal Le Parisien aurait pour sa part refusé de diffuser, les Britanniques - fidèles à leur réputation de poil à gratter des Français - semblent vouloir montrer du doigt leur voisin. 

À lire aussi

Contacté par RTL ce jeudi, le quotidien britannique ne s'est pas montré disponible pour commenter cette publication. À part la presse à scandale, les clichés n'ont pas été repris par les autres médias outre-Manche. Mais certains journaux pourraient bientôt changer d'avis. De son côté, la twittosphère s'est emparée de l'affaire. De plus en plus de personnes diffusent ces photos en faisant part de leur indignation sur Twitter.

En France, le parquet de Bobigny appelle à ne pas diffuser le cliché, précisant qu'en tant que mineure, la victime a le droit à une protection absolue de son image.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/