1 min de lecture Paris

"Je demande simplement qu'on soit respecté", plaide Marcel Campion

Le "roi des forains" menace de bloquer la capitale à partir de lundi si la mairie de Paris n'autorise pas l'installation du marché de Noël sur les Champs-Élysées.

>
"Je demande simplement qu'on soit respecté", plaide Marcel Campion Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : Vincent Serrano | Durée : | Date :
Vincent Serrano
et AFP

Marcel Campion s'estime floué par la décision de la mairie de Paris. Au coeur de l'été, la municipalité de la capitale a décidé à l'unanimité de supprimer le marché de Noël qui se tient chaque année sur les Champs-Élysées avant les fêtes de fin d'année. Jeudi 2 novembre, le "roi des forains" tenait une conférence de presse sur la prestigieuse avenue, soutenu par une centaine de forains.

Marcel Campion, qui avait rendez-vous avez le préfet de police de Paris vendredi 3 novembre, avait menacé, au cours de sa conférence de presse, de bloquer l'accès à la capitale. "Il n'y a eu aucun dialogue et concertation", a estimé le forain au micro de RTL. "Si c'est le seul moyen de se faire entendre", les forains mettront la menace à exécution dès lundi 6 novembre et bloqueront Paris. "Je demande simplement qu'on soit respecté", a rajouté Marcel Campion.

Au sortir de la réunion de ce vendredi avec le préfet de police Michel Delpuech, Marcel Campion a estimé que les discussions avaient été "constructives". Une nouvelle réunion est d'ores et déjà prévue ce samedi 4 novembre. Néanmoins, les forains "maintiennent leur mobilisation", a souligné Marcel Campion, qui avait créé le marché de Noël de la célèbre avenue parisienne en 2008.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Faits divers Noël
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants