1 min de lecture Faits divers

"Jade a été harcelée pendant un an et demi", révèle la soeur de la collégienne incendiaire

DOCUMENT RTL - La soeur de Jade, qui a brûlé vive l'une de ses camarades affirme que la collégienne était en fait harcelée depuis des mois. Selon elle, Jade aurait "pété un câble".

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
"Jade a été harcelée pendant un an et demi", révèle la soeur de la collégienne incendiaire Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : Serge Pueyo | Durée : | Date : La page de l'émission
Serge Pueyo Journaliste RTL

Jade, une jeune fille de 15 ans, a grièvement brûlé vive une de ses camarades au collège Le Semnoz de Seynod, en banlieue d'Annecy (Haute-Savoie). L'état de santé de la victime, Lilia, est stationnaire. Toujours entre la vie et la mort, elle est plongée dans le coma artificiel au centre des grands brûlés à Lyon. Les jeunes filles étaient en bisbille depuis longtemps. Dans cette affaire, il y aurait deux victimes. C'est le message de la sœur de Jade, qui parle de harcèlement. 

"Je tenais juste à dire que ma sœur s'est fait frapper par cette fille dans l'enceinte du collège. Ma sœur était humiliée, elle est allée chez le médecin. Il faut arrêter de lui remettre la faute dessus aussi. Ma sœur a subi du harcèlement et je veux que tout le monde l'entende". Elle explique que sa sœur "est une gentille fille", "une très bonne élève qui n'a jamais eu aucun problème, qui vient d'avoir 20/20 à son oral pour le brevet". Qu'est-ce qui pourrait alors expliquer un tel geste ? "Personne ne s'occupait de rien et je pense qu'elle a pété un plomb", confie la sœur de Jade, qui poursuit : "Moi je ne veux pas qu'on oublie qu'elle a été harcelée pendant un an et demi".

La mère de jade, la collégienne incendiaire a accepté de témoigner pour RTL jeudi 25 mai. Elle assure également que sa fille était victime de harcèlement. "Ça fait un an, un an et demi qu’elle est harcelée par sa copine", confie-t-elle, "elle en a pas parlé tout de suite, elle a essayé de le régler toute seule". Les enquêteurs restent pour l'instant très prudents sur le véritable mobile de l'agression. La garde à vue de la jeune fille a été prolongée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Haute-Savoie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants