1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Jacqueline Sauvage : "Un geste fort mais c'est la suite qui est importante", lance Muriel Robin
2 min de lecture

Jacqueline Sauvage : "Un geste fort mais c'est la suite qui est importante", lance Muriel Robin

INVITÉE RTL - L'humoriste Muriel Robin, mobilisée pour la libération de Jacqueline Sauvage, réagit à la grâce totale que lui a accordée François Hollande.

Muriel Robin en septembre 2015 dans l'émission "Vivement Dimanche"
Muriel Robin en septembre 2015 dans l'émission "Vivement Dimanche"
Jacqueline Sauvage : "Un geste fort mais c'est la suite qui est importante", lance Muriel Robin
06:52
Jacqueline Sauvage : "Un geste fort mais c'est la suite qui est importante", lance Muriel Robin
06:54
Jérôme Florin & Philippe Peyre

C'est désormais une femme libre. Jacqueline Sauvage, devenue malgré elle le symbole des violences contre les femmes, a quitté la prison de Réau (Seine-et-Marne) pour retrouver ses filles et ce, suite à la grâce présidentielle totale accordée par François Hollande mercredi 29 décembre.

"Mieux vaut tard que jamais", lance l'humoriste Muriel Robin. Elle figure parmi les personnalités qui se sont mobilisées pour cette libération et salue ce geste du chef de l'État : "C'est un geste fort, je remercie le président de la République d'avoir été un super Père Noël", lance-t-elle. Jacqueline Sauvage représente pour elle une cause nationale : "Il faut prendre ce sujet à bras le corps, à bras le cœur, il y a quand même une femme tous les trois jours qui décède sous les coups de son conjoint", rappelle l'humoriste. 

Nous allons nous battre

Muriel Robin

Cette décision du chef de l'État intervient toutefois après deux décisions de justice opposées à la libération de Jacqueline Sauvage pour avoir assassiné son mari. Malgré cela, Muriel Robin voit dans cette décision un moyen de rendre justice aux femmes décédées de violences conjugales : "Est-ce que cette affaire ne vaut pas pour toutes les femmes qui sont mortes sans même avoir eu le choix ?, interroge l'humoriste. Leurs agresseurs ont peut être fait quelques années de prison ou même pas, ils courent encore...", déplore-t-elle. 

À la suite de cette décision, il faut désormais aller plus loin, martèle Muriel Robin : "C'est un geste fort mais c'est la suite qui est importante. Il faut des formations pour les gens qui sont autour de ce fléau. Il faut en parler à l'école. Nous sommes toutes Jacqueline Sauvage mais nous sommes toutes aussi des Eva Darlan (comédienne française battue par son mari, NDLR) et nous allons nous battre".

À lire aussi

Si Muriel Robin a incarné Marie Besnard, surnommée "l'empoisonneuse de Loudun", elle affirme qu'elle pourrait très bien interpréter le rôle de Jacqueline Sauvage au cinéma : "C'est un rôle fort, souligne-t-elle, mais je ne suis pas sûre qu'il y a un film à faire"

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/