1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Isère : un blindé de l'armée écrase deux véhicules
1 min de lecture

Isère : un blindé de l'armée écrase deux véhicules

REPLAY / TÉMOIGNAGE - Le chauffeur du véhicule de l’avant blindé (VAB) se serait assoupi, provoquant sa sortie de route.

La jeune femme dont la voiture a été écrasée par un char de l'armée.
La jeune femme dont la voiture a été écrasée par un char de l'armée.
Crédit : Serge Pueyo
Isère : un blindé de l'armée écrase deux véhicules
00:59
Serge Pueyo & La rédaction numérique de RTL

Un accident peu banal. Un blindé de l'armée a écrasé deux voitures à Saint-Laurent-du-Pont, en Isère, lundi 11 mai. Si aucune victime n'est à déplorer, une jeune femme a évité la catastrophe à quelques instants près. "Dix secondes avant, je suis sortie de chez moi pour aller chercher du pain, qui était dans la voiture avec le portable de mes parents, raconte-t-elle. Je suis rentrée dans la maison et d'un coup, on a entendu un gros boum. Un bruit de tremblement de terre. J'avais l'impression que le toit s'écroulait sur moi".

On se serait cru en guerre !

Une jeune femme

C'est en sortant qu'elle découvre le désastre : "On se serait cru en guerre ! La voiture de ma mère était écrasée, on aurait dit une crêpe et ma voiture, plus loin, complètement compressée. Il n'y a plus que de la taule". Celle qui est passée tout près d'un accident dont elle n'aurait eu aucune chance de sortir vivante a pu parler aux militaires. "Le chauffeur était désolé. Il m'a dit qu'il s'est assoupi en conduisant. C'est à ce moment-là qu'il a quitté la route", explique-t-elle.

Cet accident s'expliquerait, selon la jeune femme, par la fatigue des militaires aux commandes du véhicule : "Apparemment, ils n'avaient pas dormi depuis trois jours. Ils avaient fait des manœuvres donc j'estime qu'ils n'ont pas à leur faire prendre le volant pour rentrer, en plus avec des chars. Ce n'est pas normal".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/