1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INFO RTL - Affaire Jubillar : révélations sur le podomètre de Cédric Jubillar
2 min de lecture

INFO RTL - Affaire Jubillar : révélations sur le podomètre de Cédric Jubillar

Info RTL Selon les avocats de Cédric Jubillar, à en croire le podomètre sur son téléphone, celui-ci aurait bien cherché sa femme le soir de sa disparition. La défense du mari de Delphine Jubillar dénonce une enquête "tordue".

Cédric Jubillar, le 20 décembre 2020, à la recherche de sa compagne Delphine Jubillar.
Cédric Jubillar, le 20 décembre 2020, à la recherche de sa compagne Delphine Jubillar.
Crédit : FRED SCHEIBER / AFP
INFO RTL - Affaire Jubillar : révélations sur le podomètre de Cédric Jubillar
00:01:27
Patrick Tejero - édité par Nicolas Barreiro

L'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar avance encore. Parmi les indices concordants qui justifient l’accusation et le maintien en détention de Cédric Jubillar, un an après la disparition de sa femme du domicile conjugal de Cagnac-les-Mines, on retrouve le podomètre du téléphone du suspect

Le parquet de Toulouse soutenait que Cédric Jubillar n’avait pas cherché sa femme dans la maison, comme il aurait dû naturellement le faire car son téléphone portable n’avait pas enregistré de nombreux pas. Mais de nouveaux éléments viennent de parvenir très tardivement aux avocats de la défense. Le podomètre, ce système qui enregistre vos pas sur un smartphone, les compte par tranche horaire. Celui de Cédric Jubillar a enregistré 46 pas entre 3h et 4h du matin la nuit de la disparition de sa femme. 

Mais les gendarmes n'ont pas précisé deux choses. D'abord, le suspect allume son téléphone à 3h53, il a donc fait ces 46 pas en sept minutes. Ensuite, il y a la tranche horaire suivante, entre 4h et 5h du matin. Cédric Jubillar appelle les gendarmes à 4h50. Dans cette tranche, il fait 255 pas, selon les informations de RTL. On peut donc en déduire qu'il a cherché sa femme dans toutes les pièces de la maison, selon les avocats de la défense.

Des éléments ont été fallacieusement présentés, tordus par les enquêteurs

Maître Alexandre Martin, avocat de Cédric Jubillar

Ces éléments ont été établis le 16 décembre 2020, mais viennent tout juste de parvenir aux avocats, plus d'un après. Ils y voient ainsi une manipulation. "Je peux vous dire qu'il y a bon nombre d'autres éléments qui ont été fallacieusement présentés, tordus par les enquêteurs et le Parquet", dénonce Maître Alexandre Martin, l'un des trois avocats de la défense.

À lire aussi

Les avocats de Cédric Jubillar sont en train de terminer leur contre-enquête pour appuyer une nouvelle demande de remise en liberté de leur client d'ici le mois prochain.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/