2 min de lecture Faits divers

Indre-et-Loire : une élue LREM enlevée et séquestrée par sa propre famille

La jeune élue départementale Mounia Haddad a été enlevée et séquestrée par sa propre famille qui s'opposait à sa relation avec son compagnon.

L'élue LREM Mounia Haddad a été enlevée et séquestrée par sa propre famille.
L'élue LREM Mounia Haddad a été enlevée et séquestrée par sa propre famille. Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Emeline Ferry
Emeline Ferry
Journaliste

La jeune femme aurait été enlevée en vue d'un mariage forcé. Le 18 juillet, Mounia Haddad, jeune femme de 29 ans, est séquestrée par sa propre famille qui s'oppose à la relation qu'elle a avec son compagnon. Le matin du 18 juillet, devant le domicile de l'homme qu'elle aime dans les Alpes-Maritimes, l'élue LREM d'opposition à Saint-Pierre-des-Corps, également élue départementale en Indre-et-Loire, est enlevée par son père et ses deux oncles qui l'embarquent de force dans une voiture, raconte France Bleu

Les proches de la jeune femme la ramènent dans le domicile parental à Saint-Pierre-des-Corps et l'y retiennent. Sa famille, d'origine algérienne, comme celle de son compagnon, est opposée à cette relation et souhaite lui imposer une union avec un autre homme. Au printemps, ils l'auraient envoyée en Algérie pour qu'elle épouse un meilleur parti, selon eux, mais Mounia Haddad parvient à regagner la France. 

Le 19 juillet, les policiers sont appelés pour une rixe, dans la rue, entre des membres de la famille du fiancé de Mounia Haddad et ceux de l'élue. Ils découvrent la jeune femme qui raconte avoir été enlevée et séquestrée. Ses proches se défendent en disant qu'elle les a suivis de plein gré. Des traces de contraintes ont été relevées sur les bras de la victime. Un témoin dit avoir entendu des insultes et des cris.

À lire aussi
Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini, le 25 juin 2018 à Rome Italie
Gênes : les photos de Salvini faisant la fête après la tragédie indignent l'Italie

La jeune femme "apeurée et extrêmement triste"

Depuis, la jeune femme se cache dans un autre département, indique son avocat, maître Abed Benjador, au Figaro. Traumatisée, elle est "apeurée et extrêmement triste" de cette situation qui "doit rester, pour elle, un simple problème d'ordre familial". Il assure qu'elle a retrouvé son fiancé et qu'ils "n'aspirent qu'à une chose : retrouver le cours normal de leur vie et se marier".

Un procès devrait avoir lieu jeudi 2 août au tribunal correctionnel de Tours. Son père et ses deux oncles sont poursuivis pour enlèvement et séquestration et risquent jusqu'à cinq ans de prison. Son frère comparaîtra pour menaces de mort écrites et risque jusqu'à trois ans d'emprisonnement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Justice Séquestration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794235072
Indre-et-Loire : une élue LREM enlevée et séquestrée par sa propre famille
Indre-et-Loire : une élue LREM enlevée et séquestrée par sa propre famille
La jeune élue départementale Mounia Haddad a été enlevée et séquestrée par sa propre famille qui s'opposait à sa relation avec son compagnon.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/indre-et-loire-une-elue-lrem-enlevee-et-sequestree-par-sa-propre-famille-7794235072
2018-07-26 16:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZpXFjyQ19JNAf0qS0G4mQw/330v220-2/online/image/2018/0726/7794237891_l-elue-lrem-mounia-haddad-a-ete-enlevee-et-sequestree-par-sa-propre-famille.jpg