1 min de lecture Migrants

Hautes-Pyrénées : des riverains dressent un mur autour d'un futur centre d'accueil de migrants

L'édifice en question est un hôtel en cours de transformation, à proximité de Tarbes.

Des migrants surplombant la "Jungle" de Calais lors de l'opération de démantèlement (illustration)
Des migrants surplombant la "Jungle" de Calais lors de l'opération de démantèlement (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Cindy Hubert et Clarisse Martin

Les voisins se sont rassemblés alors qu'il faisait encore nuit, ce lundi 24 juillet. Aux alentours de 5 heures du matin, sur la commune de Séméac (Hautes-Pyrénées), à quelques kilomètres de Tarbes, des riverains se sont rassemblés pour ériger un mur autour d'un hôtel Formule 1. L'un a ramené une bétonnière, un autre des centaines de parpaings et un chariot élévateur. Des outils pour dresser un mur de près de deux mètres de hauteur, sur 18 mètres de long.

Le but de la manœuvre ? Empêcher la transformation de l'hôtel, qui est voué à devenir un centre d'accueil de migrants. L'édifice fait partie de la soixantaine d'établissements rachetés par la Caisse des dépôts et des consignations, dans le but de créer des centres d'hébergement supplémentaires pour accueillir des migrants dans les mois prochains.

85 personnes sont attendues en ces lieux. Les premières familles devraient s'installer au début du mois d'août dans cette zone pavillonnaire. Ce qui déplaît aux riverains, qui jugent qu'il s'agit d'un projet monté dans la précipitation. "Nous ne sommes pas contre l'accueil de personnes en grande difficulté", insistent néanmoins les membres du collectif, qui ont reçu des centaines de messages de citoyens choqués par l'image de ce mur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Migrants Tarbes Hautes-Pyrénées
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants