1 min de lecture Faits divers

Guadeloupe : un trafic de clandestins démantelé

Quatre personnes ont été interpellées et écrouées dans le cadre d'une enquête sur un vaste réseau de clandestins.

Un policier lors d'un contrôle dans les rues de Paris, le 20 janvier 2015 (illustration).
Un policier lors d'un contrôle dans les rues de Paris, le 20 janvier 2015 (illustration). Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un important réseau de clandestins a été démantelé à Capesterre-Belle-Eau, en Guadeloupe, et quatre personnes ont été écrouées, a rapporté une source policière ce vendredi 13 février, confirmant une information de médias locaux.

Après plusieurs nuits de surveillance, neuf personnes ont été interpellées "en flagrant délit" par la Police aux Frontières dans la nuit de dimanche à lundi. Quatre personnes dont un mineur, ainsi qu'une femme, sont suspectés d'avoir clandestinement fait passer des étrangers en Guadeloupe. 

Les quatre majeurs ont été placés en détention provisoire, le mineur a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.

500 clandestins depuis mars 2014

Les suspects sont de nationalité française et haïtienne. Au total, une dizaine de clandestins ont débarqué cette nuit-là sur les côtes de Capesterre-Belle-Eau, commune de la Basse-Terre, avant d'être récupérés par les passeurs et emmenées dans deux véhicules différents.

À lire aussi
Le Mans faits divers
Le Mans : une quarantaine de militants d'extrême-droite dégrade le centre-ville

L'opération de la police aux frontières a mobilisé 30 fonctionnaires durant plusieurs jours en dispositif de surveillance et d'interpellation, et 10 véhicules. Les cinq personnes mises en examen sont soupçonnées d'avoir fait passer 500 clandestins depuis mars 2014 en Guadeloupe.

Il s'agit de la troisième opération d'une telle envergure dans l'archipel en moins d'un an.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Guadeloupe Immigration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants