1 min de lecture Faits divers

Gironde : irrité par le bruit, il tire sur les clients d'un bar

Deux jeunes ont été blessés. Le tireur, âgé de 51 ans, a été placé en détention provisoire.

Un homme en train de boire un verre d'alcool dans un bar (illustration)
Un homme en train de boire un verre d'alcool dans un bar (illustration) Crédit : FAROUK BATICHE / AFP
Émilie Jéhanno
Émilie Jéhanno

Les tirs de carabine ne les ont pas atteints directement, mais les faits auraient pu être beaucoup plus graves. Il est un peu moins de 21 heures, vendredi 29 septembre, des clients d'un bar discutent sur le parking, à Mérignac (Gironde). Ils entendent des détonations, mais pensent qu'il s'agit de pétards jusqu'à que deux jeunes réalisent qu'ils sont blessés, l'un par le ricochet d'une balle, l'autre par des projectiles de calibre 22 Long Rifle. Le premier s'en sort avec une blessure très légère, le second, lui, a été touché au niveau des fesses et du bas ventre, avec dix jours d'incapacité de travail, rapporte Sud-Ouest. Ils seront évacués par les sapeurs-pompiers.

Appelée, la police se rend sur place, interroge les témoins et tente de localiser le tireur. Les forces de l'ordre n'auront pas à chercher bien longtemps. Elles le retrouvent à son domicile, situé à quelques encablures du parking. L'homme de 51 ans avoue les faits et explique la raison de son geste : après s'être disputé lors d'un dîner à l'extérieur avec sa femme et son fils, l'homme est rentré chez lui se coucher. Il n'a pas supporté le vacarme et a fait feu sans viser avec la carabine 22 Long Rifle, retrouvée chez lui, pour faire cesser le bruit. "Selon ses dires, il n'avait pas l'intention de blesser ou de tuer", rapporte le quotidien.

Une information judiciaire a été ouverte, le tireur a été mis en examen pour violences volontaires et blessures avec arme. Il a été placé en détention provisoire. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Police Armes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants