1 min de lecture Var

Gassin : le forcené qui a tué un gendarme est décédé

L'octogénaire avait retourné son arme contre lui après avoir abattu un gendarme du GIGN de 36 ans.

Un gendrame (illustration)
Un gendrame (illustration) Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Nicolas Bamba et AFP

Le forcené qui a tué un gendarme du GIGN ce samedi 21 mai à Gassin (Var) est mort. Ivan Aureil, procureur de la République de Draguignan, a annoncé que l'homme de 80 ans, hospitalisé dans un état grave à Nice, a succombé à sa grave blessure. Tout a commencé ce matin quand l'individu s'est retranché chez lui après avoir tiré sur son épouse. Légèrement blessée, celle-ci a pu prendre la fuite et donner l'alerte à la gendarmerie.

Vers 9 heures, les gendarmes de l'antenne du GIGN d'Orange sont arrivés sur place et ont commencé à prendre position autour de la maison du tireur. Ce dernier a alors surgi et a ouvert le feu sur deux gendarmes avec son fusil de chasse. L'un des membres du GIGN a été touché mortellement au cou et au visage. L'octogénaire a ensuite retourné son arme contre lui. Le forcené a eu la mâchoire arrachée et a fait un arrêt cardiaque avant d'être ranimé, puis d'être évacué par hélicoptère vers l'hôpital de Nice. Il avait déjà eu un rappel à la loi suite à des violences contre son épouse, qui a été hospitalisée en état de choc. Elle devrait être prochainement interrogée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Var Gendarmerie Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants