1 min de lecture Faits divers

Gard : condamné à de la prison ferme pour avoir transmis le Sida à son ex

L'individu condamné ne s'est pas présenté à son procès. Un mandat d'arrêt a été délivré contre lui.

La balance de la Justice (illustration)
La balance de la Justice (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Philippe Peyre
Philippe Peyre
et AFP

Douze ans de prison ferme. C'est la condamnation dont a écopé un homme, jugé en son absence, par la cour d'assise du Gard pour avoir transmis le virus du Sida à son ex-compagne, alors âgée de 16 ans. L'individu lui avait caché sa séropositivité. L'avocat général avait requis quinze ans de réclusion criminelle, estimant "que [c'était] la peine que Rui Filipe Da Rocha de Sousa [méritait] au regard de la procédure, des faits qui lui sont reprochés, de son passé judiciaire et de son absence devant la cour d'assises et surtout devant la victime". 

La victime, Vanessa, était, elle, bien présente au procès. Une jeune et grande femme mince et brune, âgée de 27 ans. Sa relation avec Rui Filipe Da Rocha a démarré en 2005, elle était âgée de 16 ans et lui de 28 ans. Vanessa avait été alertée par le frère de Rui Filipe de sa séropositivité quelques mois seulement après le début de leur histoire mais elle avait continué à avoir des relations sexuelles non protégées avec son compagnon jusqu'à leur séparation, quand elle était enceinte de trois mois. 

"Pour lui, c'était comme une grippe, ce n'était pas grave" et ce, grâce au traitement, a déclaré la jeune femme, précisant qu'elle n'avait compris la gravité de la maladie qu'une fois enceinte. Elle a décidé de déposer plainte en 2010, puis en 2012 parce qu'elle ne voulait pas "que quelqu'un d'autre vive ça".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Sida VIH
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants