2 min de lecture Attentats à Paris

Fusillades à Paris : la mairie de Paris appelle les habitants à rester chez eux, la solidarité s'organise

Après l'annonce de plusieurs fusillades à Paris, la mairie de Paris appelle les Parisiens à rester chez eux. Les internautes se mobilisent pour accueillir les riverains chez eux.

Les pompiers interviennent rue Bichat à Paris après la fusillade, vendredi 13 novembre 2015.
Les pompiers interviennent rue Bichat à Paris après la fusillade, vendredi 13 novembre 2015. Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et Ludovic Galtier

Il s'agit d'ores et déjà de l'attaque la plus meurtrière qui ait touché la capitale depuis la Seconde guerre mondiale. Plusieurs fusillades ont éclaté à Paris vendredi 13 novembre en 7 endroits différents. Le bilan est déjà de plus d'une centaine de victimes, dont environ 80 lors de la prise d'otage au Bataclan. 

Le plan rouge alpha multi-attentats a été déclenché. La mairie de Paris appelle les habitants à rester chez eux. François Hollande a annoncé l'état d'urgence et la fermeture des frontières. Par ailleurs, pour les nombreux Parisiens dans la rue, la solidarité s'organisait très vite via les réseaux sociaux et notamment Twitter. 

La solidarité s'organise sur Twitter et des taxis gratuits

Dès 22h45, à peine une heure après l'annonce de la première fusillade dans le quartier de la rue Bichat, une chaîne de solidarité s'est créée sur Twitter sous le hashtag #Portesouvertes. Des internautes n'ont pas hésité à communiquer leur adresse postale et parfois même leur digicode pour permettre aux gens bloqués de trouver un abri et d'être en sécurité en attendant de pouvoir rentrer chez eux. 

Des personnes en visite à Paris où privés de la possibilité de rejoindre leur domicile ont trouvé ainsi refuge auprès de parisiens, dont la générosité et la solidarité dans un moment d'horreur font actuellement le tour du monde via les réseaux sociaux.

À lire aussi
Le palais de justice de l'île de la cité à Paris, accueil la cour d'assises spéciales, où s'est tenu la procès de Reda Hame Attentats à Paris
Procès de Reda Hame : le jihadiste condamné à 12 ans de réclusion criminelle

Mais les habitants ne sont pas les seuls à avoir eu la main sur le coeur et l'esprit d'entraide. De nombreux chauffeurs de taxi ont ainsi éteint leurs compteurs afin de conduire en sécurité les personnes privées de transports en commun. Car certaines lignes de métro étaient fermées dans la capitale. Le traffic sur les lignes 3, 8, 9 et 11 a été stoppé, de même que la circulation sur les lignes de bus traversant les zones touchées par les attentats. 

Les établissements scolaires fermés, un numéro d'urgence en place

François Hollande a déclaré dans la soirée de vendredi l'instauration de l'état d'urgence, ce qui limite les rassemblement de civils et renforce la présence des forces armées sur tout le territoire. Par conséquence, les écoles, collèges et lycées seront fermés ce samedi 14 novembre. Les musées, gymnases, piscines et tous les équipements de la ville de Paris seront fermés, comme l'indique le compte Twitter de la mairie.

Du côté de la préfecture de police, un numéro d'appel d'urgence pour toutes informations utiles au travail des forces de l'ordre a été mis en place : 0800 40 60 05. Concernant les appels à témoins, 3 autres numéros sont disponibles : 01.77.72.06.14 ou 01.77.72.06.16 ou 01.77.72.06.17.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Attentats à Paris Faits divers Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants