1 min de lecture Bretagne

Finistère : la baignade interdite en raison d'une eau orange

Les drapeaux rouges ont été sortis sur plusieurs plages du département breton en raison du changement de couleur soudain de la mer. Un phénomène qui serait dû à un phytoplancton.

Des enfants jouent sur une plage (illutration).
Des enfants jouent sur une plage (illutration). Crédit : AFP
Christophe Guirard

En ce premier jour des vacances d'été, les baigneurs ayant opté pour certaines plages du Finistère ont eu la surprise de voir l'eau se teinter d'orange. C'était notamment le cas à Moëlans-sur-Mer et à Clohars-Carnoët, deux plages sur lesquelles le drapeau rouge a été sorti. Le maire de Clohars, Jacques Juloux, a expliqué à France Bleu Breizh que "certains baigneurs se sont plaints de démangeaisons à leur sortie de l'eau".

Alors que les premières analyses de l'eau prélevée sur ces plages étaient en cours, le maire expliquait qu'il pouvait "s'agir d'une pollution d'origine externe ou de décomposition de plantes liée à la météo très chaude du moment". Comme le raconte France 3 Bretagne, les pompiers se sont rendus sur les plages concernées en tout début d'après-midi samedi 7 juillet, accompagnés d'un spécialiste chimiste, déconseillant vivement aux baigneurs de se mettre à l'eau.

En fin d'après-midi, les premiers résultats d'analyse des échantillons prélevés laissaient penser à la présence d'un phytoplancton, sans danger pour l'être humain, s'étant développé en raison des conditions climatiques actuelles. L'une des plages qui avaient hissé le drapeau rouge, Kerfany, a pu autoriser à nouveau les vacanciers à goûter à nouveau à la fraîcheur de l'eau, sans risquer de mettre leur santé en jeu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bretagne Faits divers Baignade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants