1 min de lecture Air France

Fausse alerte à la bombe : Air France a porté plainte contre X

Un objet suspect ressemblant à une bombe avait été découvert à bord du Boeing 777, forçant l'équipage à dérouter l'appareil vers le Kenya.

Un avion d'Air France (illustration)
Un avion d'Air France (illustration) Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff
et AFP

La plaisanterie n'a été que peu appréciée. Air France a porté plainte contre X après la découverte d'un objet suspect à bord d'un Boeing 777 reliant l'île Maurice à Paris, qui transportait 459 passagers et 14 membres d'équipage. Air France "a porté plainte (...) pour mise en danger de la vie d'autrui", a précisé le porte-parole de la compagnie. Le vol AF463 avait été contraint à atterrir en urgence à Mombasa, dans le sud du Kenya, dans la nuit de samedi 19 à dimanche 20 décembre.

Une mauvaise blague qui ne passe pas

La plainte a été déposée au tribunal de grande instance de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Le PDG d'Air France Frédéric Gagey a rapporté que l'objet découvert en vol dans les toilettes de l'appareil était "un ensemble composé de cartons et d'une espèce de minuteur".

Il avait évoqué "un acte de malveillance" ou "quelque chose qui s'apparenterait à une mauvaise plaisanterie". "Après analyse, il s'agit d'une fausse alerte", avait-il déclaré. Selon lui, "il n'y avait rien qui présentait un caractère dangereux" pour l'avion, les passagers ou l'équipage. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air France Kenya Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants