1 min de lecture Explosion

Explosion à Paris : "On a entendu un gros boum", témoigne une riveraine

TÉMOIGNAGE - Une habitante du quartier de la rue Pajol décrit l'explosion survenue dans un immeuble vers 21h30, dans la soirée du dimanche 14 avril.

>
Paris - Michelle, voisine de l'immeuble qui a explosé : "On a entendu un gros boum" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
Mélina Facchin
édité par Quentin Marchal

Un quartier tout entier sous le choc. Un immeuble de la rue Pajol, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, menace toujours de s'effondrer au lendemain de la terrible explosion de gaz qui a soufflé deux appartements et fait un blessé grave. À l'heure actuelle, la structure de l'immeuble demeure très fragilisée.

Michelle, une habitante du quartier qui loge juste en face de l'immeuble, raconte ce qu'elle a vu dans la soirée de ce dimanche 14 avril, au moment de l'accident : "Vers 21h30, on a entendu un gros boum. On a des balcons, j'ai cru que le balcon s'écroulait. J'ai aperçu en face un énorme trou mais ce qui m'a surpris est qu'il y avait encore de l'électricité dans l'appartement".

Avant l'arrivée rapide des pompiers sur place, Michelle décrit toute l'inquiétude des habitants du quartier : "Il n'y avait plus rien, l'explosion était sur une grande largeur. En bas, il y avait plein de dégâts. Je voyais des fenêtres et des morceaux de gravas et on nous disait que c'était à cause du gaz. Des gens dehors s'inquiétaient en disant de ne pas fumer, de ne pas venir, de ne pas bouger avant que les pompiers n'arrivent très rapidement". 

Une quarantaine de personnes ne peuvent, pour l'heure, toujours pas regagner leur logement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Explosion Immeuble Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants