2 min de lecture États-Unis

États-Unis : Starbucks mènerait une guerre contre Noël et Jésus, selon un évangéliste américain

REPLAY - La chaîne américaine de café a décidé de supprimer les logos de Noël de ses tasses. Une décision qui provoque la colère de certains religieux mais aussi de Donald Trump.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
États-Unis : Starbucks mènerait une guerre contre Noël et Jésus Crédit Image : KAREN BLEIER / AFP | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Édouard Nguyen

Pour les Américains, les premiers signes de Noël apparaissent dans les Starbucks. Mais cette année, les choses pourraient bien être se compliquer pour la grande chaîne de café. Si les gobelets ont viré au rouge, les flocons de neige, les sapins ou les chants de Noël n'ont pas encore fait leur apparition. Starbucks a voulu ôter toute référence à la fête religieuse alors que ce coup marketing attirait chaque hiver de nombreux clients.

Mais aux États-Unis, cette décision a pris une ampleur imprévue. Les religieux conservateurs, y compris les pasteurs, dénoncent une guerre contre Noël, et donc contre le Christ. Une position sévèrement critiquée par les utilisateurs. "Il n'y a rien de mal s'il y a de la neige sur la tasse... Les gens de Starbucks veulent éviter la polémique d'où qu'elle vienne. Nous sommes une société multiculturelle, ils essayent d'être neutres, d'avoir du tact avec tout le monde. Mais vous savez, si des gens se sentent offensés par cela, moi je suis offensé par les gens qui se sentent offensés. Ils crient à la liberté religieuse mais en fait, c'est de l’oppression contre tous ceux qui ne partagent pas leur croyance", dénonce l'un d'eux au micro de RTL. 

Donald Trump appelle au boycott de Starbucks

Joshua Feuerstein, un évangéliste américain, dénonce même un design "politiquement correct" pour les tasses de Starbucks. Dans une vidéo publiée sur Facebook, ce dernier affirme que Starbucks déteste Jésus et a tenté de créer un mouvement de protestation avec le hashtag #MerryChristmasStarbucks sur Facebook et sur Twitter. Une vidéo, où il appelle les gens à se photographier avec une tasse Starbucks avec écrit dessus "Joyeux Noël", qui a été visionnée plus de 14 millions de fois et partagée près de 500.000 fois.

Et si la polémique peut sembler grotesque, elle a même pris un tournant politique alors que Donald Trump n' a pas hésité à s'engouffrer dans ce débat. Le candidat américain à la primaire républicaine, qui compte notamment sur l'électorat religieux, appelle à un boycott de la chaîne. Starbucks a pour sa part, dans un communiqué de presse, expliqué qu'à "chaque période de vacances, l'entreprise tente d'apporter aux clients une expérience qui inspire l'esprit de la saison", précisant que tous les clients, peu importe leur religion, sont les bienvenus dans leurs cafés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Noël Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants